<

TQO : la Team Yavbou renversée par la Pologne

Earvin Ngapeth AFP

L’équipe de France masculine de volley s’est inclinée face à la Pologne (3-2 ; 22-25, 13-25, 31-29, 25-17, 15-12) ce dimanche lors du tournoi de qualification olympique. Les Bleus menaient pourtant deux sets zéro et se sont même procurés quatre balles de match avant de s’effondrer.

A voir les larges sourires s’afficher sur leurs visages lors des deux premiers sets, rien ne semblait pouvoir perturber les joueurs de l’équipe de France de volley, ce dimanche face à la Pologne. Les Bleus se sont pourtant inclinés contre les champions du monde en titre (3-2 ; 22-25, 13-25, 31-29, 25-17, 15-12) après avoir pourtant mené deux manches à zéro et s’être procurés quatre balles de match dans un troisième set où ils faisaient la course en tête. Puis les sourires ont changé de camp en même temps que le scénario de la rencontre après les quatre échecs au moment de conclure des hommes de Laurent Tillie.

La machine s’est enrayée au pire des moments alors que les coéquipiers d’Earvin Ngapeth marchaient sur l’eau depuis le début de la rencontre. Le deuxième set en fut la démonstration. Après la victoire poussive acquise face à la Chine samedi (3-1), les Français ont nettement haussé leur niveau. Mais ils ont finalement lâché et grillent un joker dans ce tournoi de qualification olympique où ils devront briguer l’une des trois premières places pour valider leur billet pour les JO

Le Goff : « On se voyait déjà gagner le troisième set »

« On se voyait déjà gagner le troisième set puisqu’on avait pas mal d’avance, pestait Nicolas Le Goff sur L’Equipe 21. On était tellement sûr de le gagner que lorsqu’on l’a perdu, on s’est frustré. » Avec quatre points, la « Team Yavbou » pointe désormais en troisième position du classement de ce TQO. Les Bleus ont désormais un jour de repos pour se remettre d’aplomb avant trois matches en trois jours face à l’Iran (mardi), l’Australie (mercredi), puis le Canada (jeudi).