Kerber, un sacre et un fauteuil

Assurée d’être la nouvelle numéro 1 mondiale lundi, Angelique Kerber a remporté l'US Open pour la première fois de sa carrière, en battant la novice Karolina Pliskova en finale ce samedi (6-3, 4-6, 6-4). Première Allemande à s'imposer à Flushing Meadows depuis Steffi Graf il y a 20 ans, la nouvelle reine du circuit achève une saison étincelante. Celle de la révélation pour une joueuse de... 28 ans.

Kerber, l'inconstante rivale devenue n°1 mondiale

Après avoir manqué l’occasion à Cincinnati, Angelique Kerber est assurée de devenir n°1 mondiale lundi après l’élimination de Serena Williams en demi-finales de l'US Open et sa propre qualification pour la finale après sa victoire face à la Danoise Caroline Wozniacki (6-4, 6-3). Une consécration pour l'Allemande qui a souvent eu une fâcheuse tendance à enchaîner prestations de haut niveau et contre-performances.