<

Wozniacki s’offre une première finale à Melbourne

Caroline Wozniacki
Caroline Wozniacki AFP

La Danoise Caroline Wozniacki s’est qualifiée pour la finale de l’Open d’Australie pour la première fois de sa carrière après avoir battu la Belge Élise Mertens (6-3, 7-6), ce jeudi. L’ancienne n°1 mondiale s’est causée quelques sueurs froides mais a chassé le mauvais souvenir de 2011.

Caroline Wozniacki a laissé un peu le doute s’installer en demi-finale de l’Open d’Australie. Alors qu’elle menait 6-3, 5-4, 30-0 en servant pour le match, la Danoise a commis deux doubles-fautes et a été contrainte de disputer un tie-break face à la Belge Élise Mertens qu’elle a finalement battue (6-3, 7-6), ce jeudi pour s’offrir la première finale de sa carrière à Melbourne. Elle chasse ainsi le souvenir douloureux de 2011 où elle s’était inclinée aux portes de la finale face à la Chinoise Li Na après avoir eu une balle de match. Une défaite la « hantait » toujours, comme elle l’a indiqué.

« Normalement je suis calme, mais là mes jambes tremblaient, je ne savais plus ce qu'il fallait faire, a déclaré la n°2 mondiale. Le match contre Li Na était encore dans ma tête. » Cela a failli lui coûter très cher puisque Mertens, grosse surprise de ces demi-finales, a obtenu deux balles de set à 5-6, 15-40 sur le service de la Danoise. L’ancienne n°1 mondiale de 27 ans a serré le jeu et assuré sa qualification en finale après quelques sueurs froides. Elle disputera la troisième finale de sa carrière en Grand Chelem après celles perdues à l'US Open en 2009 et 2014.