<

Wozniacki, premier Grand Chelem et le trône en prime

Caroline Wozniacki
Caroline Wozniacki AFP

Caroline Wozniacki a remporté le premier tournoi du Grand Chelem de sa carrière en s’imposant ce samedi en finale de l’Open d’Australie face à la Roumaine Simona Halep (7-6, 3-6, 6-4), à qui elle va également reprendre la place de n°1 mondiale. 

La troisième finale de Grand Chelem a été la bonne pour Caroline Wozniacki. Après deux défaites à l’US Open (2009, 2014), la Danoise a remporté l’Open d’Australie en s’imposant face à la Roumaine Simona Halep (7-6, 3-6, 6-4) ce samedi en finale. Elle devient la première Danoise de l’histoire (hommes et femmes confondus) à triompher dans un Majeur. 

La revanche après 2011

La consécration pour la joueuse de 27 ans qui avait échoué aux portes de la finale à Melbourne en 2011 après avoir eu une balle de match face à la Chinoise Li Na en demie. Sept ans après, elle a lavé l’affront en démarrant fort la première manche même s’il a été contrainte de disputer le tie-break après avoir mené 5-1. Malgré la fatigue et l’appel au médecin, Simon Halep a a ensuite su rebondir pour empocher la deuxième manche.

Mais Wozniacki, qui a frisé l’élimination au deuxième tour face à la Croate Jana Fett qui avait mené 5-1 et avait eu deux balles de match, a de la ressource. Elle a forcé la décision dans la dernière manche pour le plus beau triomphe de sa carrière. Comme un bonheur ne vient jamais seul, Wozniacki va retrouver sa place de n°1 mondiale (qu'elle va prendre à Halep), six ans après l’avoir perdue. Elle venait alors de passer 67 semaines sur le trône sans remporter un seul Grand Chelem. Son deuxième règne va débuter sur des bases plus solides.