<

Cornet ne résiste pas à la chaleur, Dimitrov s’arrache

Alizé Cornet
Alizé Cornet AFP

Victorieuse de Julia Goerges au tour précédente, Alizé Cornet n’a pas réussi à confirmer et s’est inclinée face à la Belge Elise Mertens (7-5, 6-4) après avoir connu un gros coup de chaud sous la canicule de Melbourne. Chez les hommes, Grigor Dimitrov s’est qualifié pour les 8es de finale en luttant.

Cornet, le gros coup de chaud

Après Gaël Monfils épuisé face à Novak Djokovic jeudi, Alizé Cornet a aussi été victime de la chaleur accablante qui touche Melbourne actuellement. La Française s’est inclinée au troisième tour face à la Belge Elise Mertens (7-5, 6-4) après avoir vécu un gros coup de chaud dans la deuxième manche. Elle s’est allongée avant de demander un temps mort médical. Des précautions qui n’ont pas suffi puisque Cornet, qui avait signé un exploit face à l’Allemande Julia Goerges lors du tour précédent, s’est inclinée. « Personne n'a envie de vivre ce qu'on a vécu sur les courts ces deux derniers jours, a-t-elle fulminé à l’issue du match. On a envie que la règle change. Je comprends que les organisateurs aient envie de lancer les matches quoi qu'il arrive. C'est du business. Faut que ça roule et faut que ça tourne. Mais à un moment donné on n'est pas des robots, on n'est pas des pions qu'on met sur le court. »

Dimitrov a encore dû s’employer

Déjà dans la dur lors du tour précédent, le Bulgare Grigor Dimitrov a encore souffert pour se qualifier en huitièmes de finale. Il s’est imposé en quatre sets face au Russe Andrey Rublev, 20 ans (6-3, 4-6, 6-4, 6-4). Il a tout de même réussi à prendre sa revanche sur un adversaire qui l'avait battu à l'US Open en septembre. Il affrontera en huitièmes de finale le Français Jo-Wilfried Tsonga (15e mondial) ou l'Australien Nick Kyrgios (17e).

Fin de parcours pour la précoce Kostyuk

Le parcours de la jeune Ukrainienne Marta Kostyuk, 15 ans, a pris fin face à sa compatriote Elina Svitolina. La 4e joueuse mondiale s’est imposée en deux sets (6-2, 6-2) au troisième tour face à sa jeune adversaire qui était sortie des qualifications puis avait gagné deux matches dans le grand tableau pour devenir la plus jeune joueuse au troisième tour depuis Martina Hingis en 1996. Deux fois quart-de-finaliste à Roland-Garros, Svitolina jouera pour la première fois les huitièmes de finale à Melbourne, contre la Tchèque Denisa Allertova.