<

Les Bleues dans le dernier carré avec une Mladenovic impeccable

Reuters

L'équipe de France de Fed Cup disputera bien les demi-finales. Les Bleues ont connu un week-end tendu, s'imposant finalement 3-2 face à la Belgique à Mouilleron-le-Captif grâce à la victoire de Kristina Mladenovic et Amandine Hesse dans le double décisif (6-4, 2-6, 6-2 face à la paire Flipkens-Mertens). Yannick Noah et sa bande, privés d'une Alizé Cornet dans le viseur pour manquement aux contrôles antidopage et d'une Caroline Garcia qui privilégie sa carrière individuelle, recevront les Etats-Unis ou se rendront aux Pays-Bas pour décrocher leur place en finale. 

Malgré ce tour à domicile, les éléments n'étaient pas vraiment favorables. Pas de Caroline Garcia - qui privilégie sa carrière individuelle - pas d'Alizé Cornet - mise en cause après trois contrôles antidopage manqués - mais une Kristina Mladenovic en guerrière. Patronne de cette équipe de France pas vraiment dans du coton, la Française a remporté ses trois matches, qualifiant en grande partie les Bleues pour le dernier carré de la Fed Cup. Une qualification acquise ce dimanche dans le double décisif (6-4, 2-6, 6-2).

Mladenovic en mode patronne

Pauline Parmentier balayée sur ses deux simples, la 13e mondiale a fait le travail face à Kirsten Flipkens (6-2, 6-4) et Elise Mertens (6-4, 6-4)... puis face aux deux, associée dans le double décisif à une Amandine Hesse un peu perdue. Cette dernière, en difficulté dans le deuxième set, s'est appuyée sur son expérimentée coéquipière qui, en plus d'haranguer la foule, a su hausser son niveau de jeu.

La patronne, c'est Kiki. Une Mladenovic sur une sale série de défaites... et qui a regoûté à la victoire à Saint-Pétersbourg (finale perdue). Soit juste avant la Coupe Davis. Tout est dans le timing. Il faudra aussi compter sur une grande forme en avril prochain, en demi-finale. Car les adversaires pourraient bien être les tenantes du titre américaines, qui mènent face aux Pays-Bas.