Monte-Carlo : Murray et Wawrinka à la trappe

Andy Murray
Andy Murray AFP

Andy Murray, n°1 mondial, s’est fait éliminer dès les huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo par l’Espagnol Albert Ramos (2-6, 6-2, 7-5), ce jeudi. Le Suisse Stan Wawrinka, tête de série n°3, a connu le même sort face à l’Uruguayen Pablo Cuevas (6-4, 6-4) quelques heures plus tard. 

La journée de jeudi a été fatale à de nombreux cadors à Monte-Carlo. Après les alertes connues par Novak Djokovic et Rafael Nadal, Andy Murray et Stan Wawrinka ont pris la porte. Andy Murray n’a pas eu le temps de savourer son retour à la compétition. Au lendemain de sa victoire face au Luxembourgeois Gilles Müller (7-5, 7-5), le n°1 mondial s’est incliné en huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo face à l’Espagnol Albert Ramos (2-6, 6-2, 7-5), ce jeudi. Le Britannique n’a pas tenu face à la résistance de son adversaire spécialiste de la terre battue et quart de finaliste à Roland-Garros l’année dernière.

Murray trahi par son service

Murray, remis d’une blessure au coude droit qui l’avait éloigné des courts pendant un mois, s’était pourtant tracé un chemin royal vers la victoire en menant 4-0 dans le dernier set puis en ayant deux occasions de mener 5-1. Mais Ramos a profité du service encore défaillant de son adversaire (sept breaks concédés) pour faire son retard. Après avoir manqué trois balles de break à 4-4, il a finalement conclu sur sa deuxième balle de match pour signer la première surprise de taille du tournoi principautaire. 

Wawrinka impuissant

Quelques heures plus tard, Stan Wawrinka a connu le même sort que Murray. Le Suisse, vainqueur en Principauté en 2014, s’est fait sortir par l’Uruguayen Pablo Cuevas (6-4, 6-4) en moins de deux heures. Wawrinka est resté impuissant face au spécialiste de la surface, lauréat à Sao Paulo cette saison (terre battue).