EN VIDEO - Comment Florès a tout sacrifié pour se lancer dans le surf

Jérémy Florès, le meilleur surfeur français, était l’invité du « Vestiaire » ce mardi sur SFR Sport 1. Aujourd'hui âgé de 30 ans, il était devenu en 2007 le plus jeune surfeur de tous les temps à intégrer l'élite mondiale de la discipline, la World Surf League (WSL). Mais le double vainqueur du Pipe Masters aurait pu connaître une carrière bien différente si sa famille et lui n’avait pas tout sacrifié pour lui permettre de participer à une compétition en métropole, alors qu’il n’avait que 9 ans. Le début d’une belle histoire, puisque c’est lors de cette compétition que le jeune surfeur originaire de la Réunion sera repéré par Quicksilver.

EN VIDEO - Le jour où Florès pensait ne plus jamais pouvoir surfer

Invité de l’émission « Le Vestiaire » ce mardi sur SFR Sport 1, Jérémy Florès est revenu sur la plus grave blessure qu’il a connue en tant que surfeur. Surpris par le vent, le double vainqueur du Pipe Masters avait violemment heurté un récif avant de perdre connaissance pendant deux heures. L’hélicoptère venu le récupérer mettra près de 24 heures à arriver. Et après un premier diagnostic, le surfeur français a bien cru que sa carrière était terminée.

EN VIDEO - Florès : "Au Brésil, Medina a autant voire plus de visibilité que Neymar"

Si le surf manque sûrement de visibilité en France, ce n’est pas forcément le cas à l’étranger. A l’occasion de sa venue dans l’émission « Le Vestiaire » ce mardi sur SFR Sport 1, le surfeur Jérémy Florès a en effet expliqué que dans de nombreux pays sa discipline faisait partie des plus populaires. Comme par exemple au Brésil, où le champion du monde de surf brésilien Gabriel Medina « a autant voire plus de visibilité que Neymar ».

EN VIDEO - Une saison dans les vagues de Jérémy Florès

En 2007, à 18 ans, il était devenu le plus jeune surfeur de l’histoire à intégrer l’élite mondiale. Plus de dix ans plus tard, le Réunionnais Jérémy Florès continue de balader sa planche dans les vagues du Championship Tour de la World Surf League. A l’occasion de son passage dans l’émission « Le Vestiaire » ce mardi soir sur SFR Sport 1 (22h45), nous vous proposons de revoir un film exceptionnel consacré à sa saison 2017, d’un début d’exercice frustrant sur le plan sportif à sa superbe victoire au Pipe Masters, qui permet également de mieux découvrir l’homme derrière le champion. 

EN VIDEO - Surf : Bourez en quart à Bells Beach, Defay éliminée

Le surfeur Français Michel Bourez s’est qualifié pour les quarts de finale de l'étape australienne de la World Surf League à Bells Beach. Au 4e tour le Polynésien a devancé les Australiens Owen Wright et Wade Carmichael. De son côté, Jérémy Florès a été éliminé aux portes du Top 8 par les deux Brésiliens Gabriel Medina et Italo Ferreira. Chez les filles, la Française Johanne Defay a été éliminée en quart par l'Americaine Caroline Marks. Suivez l'épreuve en direct sur SFR Sport 4. 

EN VIDEO - Bells Beach : Bourez qualifié pour le quatrième tour

Alors que les filles n'ont pas surfé lundi à cause de conditions irrégulières, les hommes vont débuter le 4e tour de la compétition à Bells Beach (Australie). Le surfeur français Michel Bourez a facilement éliminé Kolohe Andino au 3e round. En 2 vagues, le Tahitien a cumulé 12,84 points mieux que les 6 vagues de l'Américain. Revivez la plus belle vague de Michel Bourez. 

EN VIDEO - Le triple tube monstrueux de Colapinto

Le débutant américain Griffin Colapinto s’est offert un sacré coup de pub ce jeudi en quarts de finale de la Quicksilver Pro Gold Coast en Australie (il a battu du même coup le Français Michel Bourez). Le Californien a réussi un « triple barrel » rarissime qui lui a valu la note maximale de 10/10. Autrement dit, le prodige de 19 ans est parvenu à réaliser trois tubes consécutifs sur la même vague !  Du grand art. 

EN VIDEO - La seconde partie de la saison de surf vue par Florès

Alors que la saison de la World Surf League vient de débuter en Australie, le surfeur français Jérémy Florès présente la seconde partie du Championship Tour. Des vagues interminables de Jeffreys Bay (début juillet) au légendaire Banzai Pipeline en décembre en passant par l'étape inédite du Ranch de Kelly Slater en Californie avec sa vague artificielle et les spots de Tahiti et Hossegor, le Réunionnais évoque les grands enjeux de la saison. 

EN VIDEO - La saison de surf vue par Florès

Le surfeur français Jérémy Florès présente la première partie de la saison 2018 de surf qui débute en Australie cette semaine. De la Gold Coast à Bali (début juin) en passant par Rio et Bells Beach, le Réunionnais donne ses impressions sur le Championship Tour de la World Surf League remporté en 2017 par l'Hawaïen John John Florence chez les hommes et l'Australienne Tyler Wright chez les filles. Interview. 

Gold Coast : Gilmore, au nom des femmes

Sextuple championne du monde et véritable légende du plateau, Stephanie Gilmore espère renouer avec ses grandes heures durant cette saison qui débute ce week-end avec l’étape de Gold Coast (à suivre sur SFR Sport 4). Féministe accomplie, sur la pente descendante durant deux ans, la trentenaire a renoué avec la victoire sur ses vagues l’an dernier... et pourrait bien surprendre la jeunesse vrombissante.