EXCLU VIDEO - Toledo s'impose lors du J-Bay Open

Opposé au Portugais Frederico Morais, ce jeudi (sur SFR Sport 3), en finale du J-Bay Open, sixième étape du Championship Tour 2017, Filipe Toledo s'est imposé pour la quatrième fois de sa carrière sur le circuit. Il a obtenu un total de 18,00 points (9,17 + 8,83), contre 17,73 points (8,33 + 9,40) pour le surfeur de Cascais. C'est la première fois qu'un Brésilien s'impose à Jeffreys Bay, en Afrique du Sud. Revivez les quatre runs décisifs de cette finale.

EN VIDEO - X Games, requins, vagues de folies : le best-of de la semaine sur SFR Sport 3

Entre les Summer X Games de Minneapolis et la sixième étape du Championship Tour de la World Surf League, la semaine a été magnifique sur SFR Sport 3. Des requins se sont notamment invités dans la baie de Jeffrey lors du J-Bay Open qui a sacré le Brésilien Filipe Toledo après un concours magnifique marqué notamment par les trois 10 obtenus par le Sud-Africain Jordy Smith. 

EN VIDEO - La vague splendide de Smith, encore crédité d’un 10

Les requins, qui ont provoqué l’annulation des épreuves mardi, ont laissé les surfeurs tranquilles ce mercredi à l’Open J-Bay, sixième manche du Championship Tour de la World Surf League. Le Sud-Africain Jordy Smith en a bien profité en obtenant la note parfaite de 10 sur une vague idéale. Mardi, le local de l’étape avait déjà fait très fort en obtenant un 20/20 lors de sa série face à l’Italien Leonardo Fioravanti. Il est devenu le sixième surfeur à signer un sans-faute et se qualifie pour les quarts de finale où il défiera le Brésilien Filipe Toledo. C’est en revanche terminé pour les Français. Joan Duru s’est incliné face à l’Australien Mick Faning (16.80 à 15.27), pas impressionné par la présence de requins lui qui avait été attaqué par un squale dans cette même baie de Jeffreys en 2015. La route de Michel Bourez s’est, elle, arrêtée face à l’Australien Julian Wilson (15.94 contre 8.83). 

EN VIDEO - J-Bay Open : Duru devra passer par le round 5, Bourez dans l’attente

Interrompue pour cause de présence d’un requin sur le spot de Supertubes, la journée de ce mercredi avait auparavant permis au J-Bay Open, sixième manche de la saison du Championship Tour, d’avancer dans les tours. Vainqueurs au round 3, respectivement contre les Brésiliens Adriano de Souza et Italo Ferreira, les Français Joan Duru et Michel Bourez n’ont pas tous les deux pu disputer leur round 4. Le premier a terminé deuxième de sa série, battu par le Brésilien Gabriel Medina mais devant l’Australien Owen Wright (16.07 contre 18.74 et 13.10), alors que le second n’a pas pu la disputer face à l’Américain Conner Coffin et à l’Australien Matt Wilkinson. L’autre Français, Jérémy Florès, n’a lui pas passé le round 3, sorti par l’Australien Julian Wilson (18.27 contre 15.30). 

EN VIDEO - Fin de session annulée au J-Bay Open… pour cause de requins

La belle journée de surf au J-Bay Open (Afrique du Sud) a pris fin prématurément ce mardi en raison de la présence de deux… requins sur le spot de Supertubes. Alors que la troisième série du round 4 (Smith-Toledo-Wilson) était en cours et les trois hommes dans l'eau, les organisateurs ont préféré ne pas prendre de risque et reporter la suite de la compétition au lendemain. 

EN VIDEO - J-Bay Open : Duru rejoint Florès et Bourez

Après les qualifications la veille de Jérémy Florès et Michel Bourez, tous les deux vainqueurs de leurs séries du round 1, Joan Duru a lui aussi validé son ticket pour le round 3 du J-Bay Open, sixième manche de la saison du Championship Tour, sur le spot de Supertubes en Afrique du Sud. Auteur du meilleur score de sa série du round 2 avec une vague à 9 points, le Français a battu l’Australien Adrian Buchnan et affrontera le Brésilien Adriano de Souza au prochain tour. Revivez sa victoire sur Buchnan en images.

EXCLU VIDEO - A 13 ans, Brighton Zeuner réécrit l'histoire en Skateboard Park

Elle avait terminé quatrième l’année dernière à Austin, elle a cette fois remporté l’or ce samedi aux X Games de Minneapolis. Brighton Zeuner s’est imposée sur l’épreuve du Skateboard Park avec un score de 88.66, devant Jordyn Barratt (86.66) et Poppy Starr Olsen (83.66). Un beau cadeau pour la jeune américaine qui a fêté ses treize ans vendredi, et qui est devenue par la même occasion la plus jeune médaillée d'or de l'histoire des X Games.