Aspen (géant) : Worley s’adjuge le petit globe

AFP

Cinquième du dernier géant de la saison à Aspen ce dimanche, Tessa Worley a remporté le petit globe de la discipline pour la première fois de sa carrière. Une première pour une Française depuis 1993.

Cette saison 2016-2017 aura donc été celle de la renaissance pour Tessa Worley. Depuis cette rupture des ligaments croisés du genou en décembre 2013 qui l’avait privée des Jeux Olympiques de Sotchi, la Française peinait à retrouver son niveau d’antan, celui qui lui avait permis d’accrocher l’or en géant aux Mondiaux de Schladming en 2013.

L’or aux Mondiaux et petit globe

 Mais cette saison s’est avérée bien plus belle encore. Sacrée championne du monde de géant à Saint-Moritz, Tessa Worley vient de s’adjuger le petit globe de la discipline ce dimanche. Il lui fallait pour cela terminer dans le top 12 de la dernière épreuve d’Aspen. Pas de quatrième victoire ce week-end mais une cinquième place, dans cette épreuve au podium 100% italien : Federica Brignone devance Sofia Goggia et Marta Bassino.

En dehors de Sölden et Aspen, Tessa Worley a terminé sur le podium de tous les géants de la saison en Coupe du monde (sept fois sur la boîte), avec en prime trois victoires… autant que l'Américaine Mikaela Shiffrin, vainqueur du gros globe. La « puce » de 27 ans n’avait jamais remporté le petit globe, terminant deuxième en 2011 et troisième en 2012. Aucune Française n’avait accroché un petit globe depuis Carole Montillet en 2003 en super-G. Pour le géant, il faut remonter à Carole Merle en 1993. Une attente désormais terminée.