EXCLU VIDEO - 54e victoire pour Hirscher qui écrit la légende du ski

A 28 ans, Marcel Hirscher tutoie déjà les légendes du ski. Le voici désormais à hauteur d'Hermann Maier avec 54 succès en Coupe du monde après sa victoire sur le slalom de Schladming (1'43"56).  Dans le viseur (lointain) de l'Autrichien désormais : les 86 succès du Suédois, Ingemar Stenmark. Malgré une deuxième manche absolument monstrueuse - et quelques boules de neige reçues par le public - Henrik Kristoffersen doit se contenter de la deuxième place (+0"39). Stefano Gross est éjecté du podium par le Suisse Daniel Yule. Premier français : Clément Noël, sixième, s'affirme comme le grand espoir du slalom français. En revanche, Julien Lizeroux est 25e, très loin de l'intouchable Hirscher (+23"30).

EXCLU VIDEO - Hirscher bien parti pour égaler Maier

Marcel Hirscher est tout proche d'égaler "Herminator". Le skieur autrichien a pris la première place lors de la première manche du slalom de Schladming (49"67). Grâce à une énorme fin de parcours, il devance Henrik Kristoffersen de 20 centièmes qui l'avait privé du record sur la Streif de Kitzbühel, dimanche dernier. L'Italien Stefano Gross (+0"76) complète le podium. Le Français le mieux classé, Julien Lizeroux est onzième. Si Hirscher assure son deuxième passage lors de la seconde manche (prévue ce mardi à 20h30 en direct sur SFR Sport 2), il reviendra à hauteur d'Hermann Maier avec une 54e victoire en Coupe du monde. Le tout à 28 ans. Éblouissant ! 

EN VIDEO - C.Noël : "Skier libéré à Schladming"

Après sa 8e place à Kitzbühel le week-end dernier, le skieur français Clément Noël a l'ambition de terminer aussi bien ce mardi lors du slalom de Schladming, diffusé en direct à partir de 17h45 sur SFR Sport 2. Ce dernier slalom avant les JO de Pyeongchang revêt une importance particulière pour les Bleus puisqu'il déterminera les 4 places (pour 5 skieurs au départ) de la délégation olympique française de slalom. Interview. 

EN VIDEO - Lizeroux : "L'ambiance à Schladming ? Il n'y a rien de mieux"

Soixante mille spectateurs vont se masser sur l'aire d'arrivée du slalom de Schladming, ce mardi en fin d'après-midi. Après la descente mythique de Kitzbühel le week-end dernier, la piste de la Planai est le temple du slalom avec son arrivée incroyable, de nuit, au pied de tribunes construites sur un parking de la station autrichienne. Si le skieur français Julien Lizeroux apprécie autant Schladming c'est pour son ambiance, la plus chaude de la saison du grand blanc. Une course à suivre à partir de 17h45 sur SFR Sport 2. 

EN VIDEO - Amiez : "Hirscher est favori pour le slalom de Schladming"

Après Kitzbühel, Schladming accueille à partir de mardi le grand barnum du ski mondial pour son slalom mythique (dès 17h45 sur SFR Sport 2). Si Henrik Kristoffersen a privé sur la Streif Marcel Hirscher d'une 54e victoire en Coupe du monde, l'Autrichien a toutes les chances d'égaler sur la Planai le record de succès de son compatriote Hermann Maier. Le membre de la Dream Team ski Sébastien Amiez analyse les forces en présence à sur ce dernier slalom avant les JO et les chances françaises. Interview. 

EN VIDEO - Kitzbühel (slalom) : Kristoffersen dompte Hirscher

Toujours sur le podium depuis le début de l'hiver mais jamais vainqueur, Henrik Kristoffersen s'est enfin imposé ce dimanche lors du slalom de Kitzbühel. En tête après la première manche, le Norvégien est parvenu à résister à l'Autrichien Marcel Hirscher (+0"97), le Suisse Daniel Yule complète le podium (+1"35). Belle performance du skieur tricolore Victor Muffat-Jeandet, qui finit quatrième. 

EN VIDEO - Kitzbühel (descente) : Dressen, le triomphe d’une carrière

A 24 ans, il n’avait encore jamais gagné une course en Coupe du monde. Il n’était même monté sur le podium qu’à une seule reprise, début décembre à Beaver Creek. Mais le ski reste une discipline où la logique n’est pas toujours respectée, conditions de course obligent. Et Thomas Dressen a su profiter de sa chance, avec une éclaircie lors de son passage, pour s’offrir un morceau d’histoire ce samedi en domptant la terrible Streif pour s’imposer la descente reine de Kitzbühel. Un succès obtenu devant le Suisse Beat Feuz (+0’’20), vainqueur à Wengen la semaine dernière, et le local Hannes Reichelt (+0’’41). Vainqueur du super-G la veille et leader de la Coupe du monde de descente, une position qu’il garde même si Feuz se rapproche, le Norvégien Aksel Lund Svindal a pris la cinquième place. Meilleur Français, Brice Roger a terminé septième. Revivez le run du vainqueur surprise, qui en profite pour grimper au troisième rang de la Coupe du monde de la spécialité. 

EN VIDEO - Clarey, Innerhofer, Goldberg : La Streif a encore fait des dégâts

Temple de la vitesse, Kitzbühel offre aux descendeurs la plus belle épreuve de la saison sur cette effrayante Streif si difficile à dompter. Et comme d’habitude, la si redoutée piste autrichienne a fait des victimes avec l’Italien Christof Innerhofer, le Français Johan Clarey et l’Américain Jared Goldberg pour trois chutes hyper spectaculaires. Heureusement, plus de peur que de mal pour les trois skieurs.