<

UFC 226 : Cormier détrône Miocic et marque l’histoire, Lesnar relève son défi

Il était déjà champion des lourds-légers de l’UFC. Et désormais, il porte également la ceinture des lourds. En détrônant Stipe Miocic ce samedi soir à Las Vegas dans le cadre du pay-per view UFC 226, Daniel Cormier a rejoint Conor McGregor à la table des seuls combattants de l’histoire à détenir deux ceintures de l’organisation US en même temps. Avant de se lancer dans un échange verbal et physique avec Brock Lesnar, l’ancien champion de la catégorie, qui va faire son retour aux affaires et devrait être sa première défense.

Il a mis moins d’un round pour écrire le chapitre le plus mémorable de sa carrière. Moins de cinq minutes pour mettre KO Stipe Miocic, champion depuis mai 2016, et pénétrer un club très fermé. Déjà détenteur de la ceinture des lourds-légers de l’UFC, Daniel Cormier a ajouté celle des lourds à sa collection ce samedi soir à Las Vegas lors du pay-per-view UFC 226. Une victoire historique: l’Américain a rejoint le légendaire Conor McGregor à la table des seuls combattants ayant détenu deux titres de l’UFC en même temps. Et rejoint « The Notorious », Randy Couture, B.J. Penn et Georges St-Pierre dans le rang des seuls combattants sacrés dans deux catégories différentes dans leur carrière.

Un incroyable retour vers le passé pour celui qui avait débuté son aventure en MMA chez les lourds avec un bilan de 12-0 avant de renoncer à cette catégorie pour ne pas affronter le champion de l’époque, son coéquipier d’entraînement Cain Velasquez. "J’étais dans cette division longtemps et je n’avais jamais su ce que j’aurais pu y devenir mais je viens d’avoir ma réponse, a-t-il lancé au micro à l’issue de sa victoire. Je suis un champion dans deux catégories !" Qui va sans doute s’offrir une première défense de titre des lourds explosive, lucrative et ultra médiatique. Car la scène la plus marquante du combat contre Miocic a sans doute eu lieu… après.

"J'ai vu désastre sur désastre chez les lourds"

Alors que Brock Lesnar, ancien champion des lourds de l’UFC revenu aux affaires en juillet 2016 à l’occasion de l’UFC 200 avant d’être contrôlé positif et désormais catcheur star de la WWE, s’était installé en bord de l’Octogone juste avant le combat, une première depuis deux ans, Cormier a saisi la perche au vol: "Il y a un gars que je connais depuis longtemps. C’est un lutteur, un ancien champion UFC. Je n’aurais jamais pensé l’affronter mais Brock Lesnar, ramène ton cul ici !" Ni une ni deux, l’intéressé ne s’est pas fait prier pour monter dans l’aire de combat. Avant de pousser violemment le nouveau champion et de sa lâcher au micro : "Je suis arrivé dans cet immeuble et j’ai vu désastre sur désastre chez les lourds. Ngannou est une merde. Miocic est une merde. DC, j’arrive pour toi enc…"

Le duel, pas officiel pour l’instant, fait déjà saliver entre un ancien lutteur olympique (Cormier) et un ancien champion universitaire US dans cette discipline (Lesnar) qui pourraient nous réserver un superbe combat tactique au sol. Mais il ne sera pas pour tout de suite même si le contrat de Lesnar avec la WWE lui permet de combattre à l'UFC. Positif au clomiphène dans le cadre de l’UFC 200, Lesnar avait été suspendu un an avant d’annoncer sa retraite du MMA après près de six mois, ce qui avait gelé sa sanction. Pour revenir combattre dans l’Octogone, l’Américain doit donc réintégrer le groupe cible pour les contrôles de l’USADA, l’agence antidopage US, un processus en cours selon les informations du site spécialisé MMA Fighting, puis purger les six mois et quelques jours de suspension qui lui restent. Au mieux, un combat Cormier-Lesnar ne pourra donc pas s’organiser avant janvier. Mais quand il aura lieu, attention aux étincelles.