UFC 215 : Nunes conserve sa ceinture dans la confusion

Amanda Nunes et Valentina
AFP

La Brésilienne Amanda Nunes a conservé sa ceinture des poids coqs en s’imposant à la décision des juges face à la Péruvienne Valentina Shevchenko, samedi à Edmonton lors de l'UFC 2115 (diffusé sur SFR Sport 5). Une décision contestée par cette dernière qui envisage de faire appel. 

La revanche entre Amanda Nunes et Valentina Shevchenko a tourné au combat d’échec, samedi à Edmonton lors de l'UFC 215 (diffusé sur SFR Sport 5). Et c’est la Brésilienne qui en est sortie vainqueur pour conserver sa ceinture des poids coqs qu’elle défendait pour la deuxième fois, deux mois après avoir annulé ses retrouvailles avec son adversaire du soir en raison d’une sinusite polémique. Son succès de samedi est également sujet à controverse tant l’écart entre les deux combattantes était minime. 

Deux juges ont compté 48-47 en faveur de Nunes alors que le troisième a vu 48-47 pour Shevchenko. Dans le décompte final, les deux take-downs (porter au sol) ont fait la différence en faveur de Nunes, qui avait prévu le coup. « Je me suis assurée d’être forte partout, a expliqué Nunes à l’issue du combat. Mais j’avais noté qu’elle était fatiguée à la fin des rounds, pas moi. J’ai décidé avec mon entraîneur, de la mettre au sol à la fin du round et c’est ce que j’ai fait. »

Shevchenko : "Regardez son visage. Je ne comprends vraiment pas."

Le résultat ne convainc pas vraiment Shevchenko qui envisage même de faire appel (« si je peux, je le ferai »). « Une défaite pour deux takedowns ? Sur cinq rounds ? Elle ne m’a même pas frappé, fulmine la Péruvienne d’origine kirghize. Regardez son visage. Je ne comprends vraiment pas. Même quand j’étais au sol, je l’ai beaucoup frappée. »

L’appel de Shevchenko a peu de chance d’aboutir. Nunes, elle, poursuit sa superbe collection en battant pour la deuxième fois Shevchenko (après son succès en mars 2016), après avoir battu Miesha Tate et Ronda Rousey. Une délivrance pour Nunes, préoccupée par l’ouragan Irma qui va prochainement toucher la Floride où elle s’est installée et où vit sa compagne, la combattante Nina Ansaroff, et sa famille. 

« C’était dur parce j’ai acheté une nouvelle maison, une nouvelle voiture, toutes ces choses pour lesquelles vous travailler si fort pour vous les offrir, a-t-elle déclaré. Je suis là. Je ne peux rien faire. La famille de Nina est là-bas. J’ai aussi des amis. Ça m’a préoccupé tout le week-end. Quand j’étais dans la cage, mon cœur était là-bas. » Soulagée par ce titre, elle va désormais se faire opérer de son problème de sinus et ne fera pas son retour avant 2018.