<

Si Mayweather sort de sa retraite, ce sera "dans un octogone" en MMA

Floyd Mayweather (à gauche) et Conor McGregor en 2017
Floyd Mayweather (à gauche) et Conor McGregor en 2017 Panoramic

Vainqueur de Conor McGregor en août dernier dans un ring, sa cinquantième victoire en carrière professionnelle, Floyd Mayweather va-t-il accorder une revanche à l’Irlandais… dans un octogone de MMA ? Les dernières déclarations du boxeur US, qui a annoncé qu’il ne sortirait de sa retraite que pour cela, vont en tout cas alimenter la rumeur.

Il avait déjà évoqué l’idée ces dernières semaines, il l’a confirmé au micro de la chaîne à péage Showtime (qui diffuse ses combats) ce samedi soir en marge de la victoire du Britannique James DeGale et l’Américain Caleb Truax pour le titre IBF des super-moyens : Floyd Mayweather est prêt à sortir de sa retraite pour… monter dans l’Octogone, l’aire de combat de l’UFC, où une revanche de son succès sur Conor McGregor dans un match de boxe en août dernier – il avait déjà quitté sa retraite pour signer cette cinquantième victoire (contre aucune défaite) en carrière professionnelle – rapporterait une nouvelle fois très gros.

« Si la somme d’argent est la bonne, je suis prêt à revenir »

« La retraite, c’est génial, mais comme vous le savez, je prends ma retraite et j’en sors, s’est amusé Money. Il est possible que je revienne, mais si je reviens, cela devra être pour combattre dans un octogone. Si la somme d’argent est la bonne, je suis prêt à revenir, mais cela devra être une somme folle. Je peux faire ce que je veux, je suis Floyd Mayweather. J’en ai parlé avec mon entourage, j’en parlé avec mon conseiller Al Haymon qui m’a dit non, j’en ai parlé avec Showtime et sa maison-mère CBS, car si je reviens, il faut que Showtime et CBS soient impliqués. » Ce qui pose un premier problème car il semble difficile pour l’UFC (qui compte se lancer dans la boxe et aimerait attirer dans son giron un certain Anthony Joshua) de travailler avec ces deux diffuseurs pour un événement qu’elle organise… Il faudrait donc ne pas passer par l'organisation US, ou alors en co-promotion. Loin d'être impossible mais plus compliqué, surtout si McGregor signe un nouveau contrat avec l'UFC.

Autre souci ? Si McGregor avait pu faire un peu illusion dans le noble art, les chances de Mayweather de ne pas se faire humilier en MMA – difficile, par exemple, de se mettre au niveau au sol pour quelqu’un qui ne l’a jamais travaillé – sont proches du néant. Il faudrait donc un gros chèque, un très gros chèque même, pour le convaincre de prendre part à un événement qui mettrait un gros coup à sa réputation. En attendant, et en bon businessman, Mayweather n’insulte pas l’avenir en alimentant sa rivalité avec McGregor. L’incident avec un bus transportant des combattants de l’UFC ? Floyd a pris un malin plaisir à offrir une leçon de comportement – ironique, pour rester poli, de la part d’un homme impliqué dans différentes affaires de violences conjugales – à son rival : « Quand on a atteint un certain statut, on doit se comporter de manière classe, il faut être un gentleman ». La suite au prochain épisode.