Inspiré par McGregor, Jones défie Lesnar plutôt que Miocic

Redevenu champion des lourds-légers avec sa victoire sur son rival Daniel Cormier ce samedi lors de l’UFC 214, Jon Jones va désormais pouvoir réfléchir à l’avenir. Et l’Américain ne le cache pas : jurisprudence McGregor oblige, il préfère défier l’ancien champion des lourds Brock Lesnar pour un combat très lucratif plutôt que l’actuel champion Stipe Miocic pour un plus grand défi sportif.

EXCLU VIDEO - UFC 214 : Jones met Cormier KO et retrouve son titre

EXCLU VIDEO - UFC 214 : Cyborg "termine" Evinger et tient enfin SA ceinture des plumes

EXCLU VIDEO - UFC 214 : Oezdemir explose Manuwa en 42 secondes !

Après ses deux premières victoires à l’UFC, certains doutaient encore de son potentiel. Ils sont désormais convaincus. Deux lourds uppercuts du droit, une gauche bien placée pour faire chuter l’adversaire et deux derniers coups au sol ont suffi à Volkan Oezdemir pour mettre KO l'Anglais Jimi Manuwa en 42 secondes ce samedi à l’UFC 214, à Anaheim (Californie). Une victoire qui propulse le Suisse qui s’entraîne en Floride (15-1 en carrière), déjà assis sur un bilan de 3-0 à l’UFC en à peine cinq mois, au premier rang des aspirants pour le titre des lourds-légers, récupéré par Jon Jones plus tard dans la soirée avec sa victoire sur Cormier. « Je veux le vainqueur », avait lancé Oezdemir après sa convaincante victoire. Il l’aurait bien mérité.

UFC 214 : Le champion, un modèle ? Jon Jones préfère fumer de l'herbe

Ancien champion incontesté des lourds-légers, Jon Jones fait son retour dans l'Octogone ce samedi lors de l'UFC 214 (à suivre en direct à 4h sur SFR Sport 5 dans la nuit de samedi à dimanche) pour un combat contre son grand rival Daniel Cormier, qu'il avait battu en janvier 2015 mais qui a profité de ses déboires pour récupérer la ceinture. La fin d'une d'un long chemin personnel chaotique qui a changé l'Américain et sa vision du rôle d'un sportif. Prêt à enfin assumer qui il est.

EN VIDEO - UFC 214 : Le premier combat Jones-Cormier en intégralité

Le « match retour », c’est pour ce samedi à Anaheim (Californie) pour le combat le plus attendu depuis le début de l’année à l’UFC. Champion des lourds-légers, Daniel Cormier remet sa ceinture en jeu face à l’ancien champion de la catégorie, Jon Jones, à l’occasion du pay-per-view UFC 214 (en direct à 4h sur SRF Sport 5 dans la nuit de samedi à dimanche). Un choc dans lequel « DC » tentera de prendre sa revanche sur « Bones », qui l’avait battu sur décision unanime en janvier 2015 lors de l’UFC 182. Revivez en intégralité ce premier combat entre les deux grâce à la vidéo postée sur le compte YouTube de l’UFC.

EN VIDEO - UFC 214 : Jones-Cormier, la revanche tant attendue (partie 2)

Plus de deux ans et demi qu’ils se sont croisés dans l’Octogone. Mais la tension entre les deux n’est pas retombée, loin de là. Ce week-end (en direct à 4h sur SFR Sport 5 dans la nuit de samedi à dimanche), à l’occasion du pay-per-view UFC 214 à Anaheim (Californie), le champion des lourds-légers Daniel Cormier remettra sa ceinture en jeu contre son ennemi juré Jon Jones, l’ancien champion de la catégorie pris dans de multiples controverses ces dernières années qui l’avait battu en janvier 2015. Pour mieux comprendre les enjeux de ce combat, le plus attendu depuis le début de l’année à l’UFC, cette dernière vous propose son programme « Countdown », un superbe documentaire inside sur la préparation de Cormier et Jones. Régalez-vous.

EN VIDEO - UFC 214 : Jones-Cormier, la revanche tant attendue (partie 1)

Plus de deux ans et demi qu’ils se sont croisés dans l’Octogone. Mais la tension entre les deux n’est pas retombée, loin de là. Ce week-end (en direct à 4h sur SFR Sport 5 dans la nuit de samedi à dimanche), à l’occasion du pay-per-view UFC 214 à Anaheim (Californie), le champion des lourds-légers Daniel Cormier remettra sa ceinture en jeu contre son ennemi juré Jon Jones, l’ancien champion de la catégorie pris dans de multiples controverses ces dernières années qui l’avait battu en janvier 2015. Pour mieux comprendre les enjeux de ce combat, le plus attendu depuis le début de l’année à l’UFC, cette dernière vous propose son programme « Countdown », un superbe documentaire inside sur la préparation de Cormier et Jones. Régalez-vous.

EXCLU VIDEO - UFC 213 : Overeem emporte la décision sur Werdum

Le premier combat avait été remporté par Fabricio Werdum en 2006, dans l’organisation PRIDE. La revanche était revenue à Alistair Overeem en 2011, dans l’organisation Strikeforce. Six ans plus tard, l’heure de la belle avait sonné entre les poids lourds brésilien et néerlandais. Et cette fois, c’était à l’UFC à l'occasion de l'événement UFC 213 ce samedi soir à Las Vegas. Avec au bout une victoire sur décision majoritaire pour Overeem (43-15 en carrière), qui a placé les plus gros coups dans les deux premières reprises pour obtenir la victoire (29-28 pour deux juges, 28-28 pour l’autre) sur Werdum (21-7). Le Néerlandais signe un deuxième succès de rang, le sixième sur ses sept derniers combats, alors que le Brésilien reste sur deux défaites dans ses trois derniers combats dans une catégorie toujours dominée par le champion US Stipe Miocic.

EXCLU VIDEO - UFC 213 : Whittaker renverse Romero et prend la ceinture intérimaire

Il a indiqué à son coin avoir une jambe en vrac après le premier round. Et il avait perdu les deux premières reprises. Mais Robert Whittaker n’est pas combattant à lâcher l’affaire. L’Australien natif de Nouvelle-Zélande a fini par renverser le Cubain Yoel Romero (médaillé d’argent olympique en lutte à Sydney en 2000) pour remporter les trois derniers rounds du combat principal de l’événement UFC 213 ce samedi soir à Las Vegas et finir par s’imposer sur décision unanime (48-47 pour les trois juges). Un huitième succès de rang qui offre à Whittaker (19-4 en carrière) la ceinture intérimaire des moyens et la perspective d’affronter le Britannique Michael Bisping, champion de la catégorie, quand ce dernier reviendra de sa blessure à un genou.

UFC 213 : Nunes, la championne sortie du placard

Victorieuse de Ronda Rousey fin décembre, Amanda Nunes défend pour la deuxième fois sa ceinture des coqs lors de l’UFC 213 ce samedi soir à Las Vegas (en direct à partir de 4h dans la nuit de samedi à dimanche sur SFR Sport 5) contre la Péruvienne d’origine kirghize Valentina Shevchenko. Première championne ouvertement gay (elle est en couple avec une autre combattante) de l’histoire de l’UFC, la Brésilienne représente un symbole pour la communauté LGBT dans un sport où l'homophobie a trop longtemps eu voix au chapitre.

TUF 25 : Gaethje offre un superbe show pour ses débuts (réussis) à l'UFC

Ancien champion des légers de l’organisation World Series of Fighting, l’Américain Justin Gaethje faisait ses débuts à l’UFC ce vendredi à l’occasion de l’évévenement The Ultimate Fighter 25 Finale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a été à la hauteur des attentes avec une victoire par TKO sur son compatriote Michael Johnson au terme d’un combat qui restera très longtemps dans les mémoires.

UFC Fight Night 111 - Asker : ''Je suis persuadé d’avoir ma place au milieu des meilleurs''

Battu pour sa première l’UFC en avril 2016, le Français Cyril Asker s’est rattrapé en janvier dernier en mettant TKO Dmitry Smoliakov. De quoi aborder son troisième combat dans l’Octogone, contre l’Américain Walt Harris ce samedi à Singapour dans le cadre de l’événement UFC Fight Night 111 (à 22H30 sur SFR Sport 5), avec confiance et appétit. Entretien.

EXCLU VIDEO - Gadelha domine Kowalkiewicz et se rappelle au souvenir de Jedrzejczyk

Battue en juillet dernier par la championne de la catégorie, Joanna Jedrzejczyk, qui lui a infligé ses deux défaites en carrière (15-2), Claudia Gadelha devait frapper fort ce samedi soir à Rio à l’occasion de l’événement UFC 212 afin de revenir dans la course au titre. Mission accomplie pour la Brésilienne qui n’aura même pas eu besoin d’aller au bout du premier round pour infliger un étranglement à la Polonaise – elle aussi battue par Jedrzejczyk en novembre et qui reste donc désormais sur deux revers de rang – qui aura fini par abandonner. De quoi remettre Gadelha, qui reste sur deux succès, dans la discussion pour la couronne.

EXCLU VIDEO - Holloway met Aldo TKO pour régner sur les plumes

José Aldo a eu beau montrer sa désapprobation, estimant l’arrêt de l’arbitre trop précoce, c’est bien une troisième défaite en carrière que le Brésilien a connu ce samedi à Rio à l’occasion de l’événement UFC 212. Parti en mode diesel et dominé dans le premier round, Max Holloway a peu à peu pris la mesure de son adversaire jusqu’à lui infliger une furia au sol dans la troisième reprise qui obligera l’arbitre, John McCarthy, à stopper les frais. A 25 ans, l’Hawaïen (18-3 en carrière), qui était champion intérimaire des plumes depuis décembre dernier, remporte la ceinture incontestée de la catégorie avec cette victoire sur Aldo (26-3), l’homme qui était resté invaincu dix ans avant sa défaite contre Conor McGregor en décembre 2015.

UFC 212 : Aldo-Holloway, à l’ombre de McGregor

Si le Brésilien José Aldo, le champion, et l’Hawaïen Max Holloway, détenteur de la ceinture intérimaire, vont se disputer la supériorité chez les plumes de l’UFC ce samedi à Rio de Janeiro à l’occasion de l’événement UFC 212 (en direct sur SFR Sport 5 à partir de 4h dans la nuit de samedi à dimanche), un combat qui s’annonce spectaculaire, c’est bien l’ombre d’un certain Conor McGregor planera une nouvelle fois sur ce combat. Explications.

EN VIDEO - UFC 212 : Aldo-Holloway, la suprématie des plumes en jeu

Champion des poids plume de l’UFC, le Brésilien José Aldo affronte l’Hawaïen Max Holloway, détenteur de la ceinture intérimaire, ce samedi soir à Rio à l’occasion de l’événement UFC 212 (en direct sur SFR Sport 5 à partir de 4h dans la nuit de samedi à dimanche). Un combat qui s’annonce spectaculaire et qui désignera le « patron » d'une catégorie sur laquelle l'ombre d'un certain Conor McGregor, ancien champion destitué de sa ceinture, plane toujours. A suivre, aussi dans la nuit, le combat féminin opposant Claudia Gadelha à Karolina Kowalkiewicz. Action.