<

Wilder : "Le combat Joshua-Parker va aller à la limite"

Deontay Wilder (à gauche)
Deontay Wilder (à gauche) AFP

Si Anthony Joshua et Joseph Parker devraient s’affronter le 31 mars à Cardiff pour un combat d’unification des titres WBA, IBF et WBO des lourds, il restera au vainqueur à conquérir la ceinture WBC de Deontay Wilder pour devenir le champion incontesté de la catégorie. Et l’Américain, qui doit défendre son titre contre le Cubain Luis Ortiz début mars, imagine bien le duel entre le Britannique et le Néo-Zélandais aller au bout des douze rounds.

Toujours rien d’officiel à l’heure d’écrire ces lignes. Mais on y va tout droit. Sauf retournement de situation, Anthony Joshua et Joseph Parker vont s’affronter le 31 mars dans le ring du Principality Stadium de Cardiff, au pays de Galles, pour un choc d’unification des lourds entre le champion WBA Super et IBF (Joshua) et le détenteur du titre WBO (Parker). Un choc sur lequel planera l’ombre d’un certain Deontay Wilder (39-0 ; 38 KO), champion WBC de la catégorie, la seule ceinture des quatre principales fédérations qui manquera au vainqueur de Joshua-Parker.

Le mouvement, point fort pour Parker

Alors que l’Américain va défendre son titre le 3 mars à Brooklyn contre Luis Ortiz, qu’il devait déjà affronter en novembre dernier avant un contrôle positif (il ne sera finalement pas suspendu suite à ses explications) du Cubain, Wilder n’en oublie pas ses deux rivaux eux aussi parés d’une ceinture. Et « The Bronze Bomber » ne manquera pas de garder un œil sur ce qui se passera du côté de Cardiff, avec dans un coin de la tête l’idée de défier le vainqueur pour offrir le premier champion aux quatre ceintures WBC-WBA-IBF-WBO de l’histoire des lourds. « Je pense que ce combat Joshua-Parker va aller à la limite, au bout des douze rounds, estime Wilder pour Yahoo ! Sports. J’aime Parker mais j’aime aussi Joshua. Le truc avec Parker, c’est qu’il bouge très bien. » Un point tactique essentiel. Car hormis Wladimir Klitschko, « AJ » n’a jamais affronté de boxeur dont la mobilité était un vrai point fort. Et l’Ukrainien, en le fatiguant, avait bien failli le battre.

Plus lourd ces derniers mois, notamment à l’approche de son dernier combat, le Britannique (20-0 ; 20 KO) peut-il payer cet excédent de bagage corporel contre le Néo-Zélandais (24-0 ; 18 KO) et sa capacité à bien bouger ? C’est en tout cas l’avis d’Alan Hubbard, journaliste et consultant pour BoxNation: « Cela ne me surprendrait pas de voir Joshua perdre. On a l’impression qu’il s’est trop musclé ces derniers temps, ce qui limite sa mobilité, et il devra être malin contre un Parker dont la boxe est basée sur le mouvement. Parker n’est peut-être pas le plus grand champion de l’histoire des lourds mais c’est un boxeur plus que capable qui semble posséder un bon menton et qui sait comment utiliser le ring pour éviter le danger. Après quatre ans et vingt combats victorieux, j’ai également peur que Joshua doive connaître une soirée sans à un moment ou à un autre et le Kiwi né aux Samoa, même s’il semble être un lourd un peu banal, paraît posséder le profil qui pourrait pousser AJ vers une sensationnelle défaite aux points. »

« Parker va essayer d’éviter Joshua le plus possible et Joshua va vouloir envoyer un message »

Au-delà de cette question, la ligne de comparaison possible entre les deux porte un nom : Carlos Takam. Le boxeur français avait poussé Parker, alors pas encore champion WBO, à la décision en mai 2016. Un combat durant lequel Parker avait trop bougé et pas assez frappé pour mettre Takam KO, un défaut qu’il a répété lors de ses dernières sorties à l’image de celle contre Hughie Fury en septembre dernier. Un an et cinq mois plus tard, c’est un arrêt de l’arbitre – trop prématuré – qui offrait à Joshua la victoire sur Takam en octobre dernier à Cardiff. Un adversaire commun insuffisant, toutefois, pour savoir si le Néo-Zélandais est prêt à relever le défi du champion WBA Super et IBF, qui part favori.

« On sait que Parker peut encaisser les coups mais on ne l’a jamais vu en prendre un venu de quelqu’un aussi fort que Joshua. On ne l’a jamais vu prendre un gros et beau coup pile sur le menton. On ne sait pas comment il peut réagir à cela. En tout cas, ça va être un combat génial tout le temps qu’il durera. Je crois que ce sera un combat très long, où chacun prendra son temps. Parker va essayer d’éviter Joshua le plus possible et Joshua va avancer sur lui car il va vouloir envoyer un message, se racheter par rapport à sa performance lors de son dernier combat et le mettre KO. » S’il y parvient, il sait déjà qui l’attendra tapi dans l’ombre : un Wilder aux dents longues.