<

Valdez-Quigg : Le surpoids qui coûte un statut de prétendant

Scott Quigg à l'entraînement en 2017
Scott Quigg à l'entraînement en 2017 Panoramic

Ancien champion WBA des super-coqs, Scott Quigg devait défier Oscar Valdez ce samedi en Californie pour la couronne WBO des plumes du Mexicain. Si le combat aura bien lieu (en direct à partir de 3h dans la nuit de samedi à dimanche sur SFR Sport 1), le Britannique ne pourra pas remporter le titre après ne pas avoir réussi à faire le poids lors de la pesée. S’il s’impose, la ceinture sera déclarée vacante. Explications. 

Quand il s’agit de s’occuper de son corps, Scott Quigg ne fait pas les choses à moitié. Féru de condition physique, le boxeur britannique tient ainsi un journal quotidien de… tout ce qu’il ingurgite depuis cinq ans. Un suivi qui n’empêche pas les ratés. Ancien champion WBA des super-coqs, Quigg devait défier Oscar Valdez ce samedi au StubHub Center de Carson (Californie) pour la ceinture WBO des plumes du Mexicain. Si le combat aura bien lieu, à suivre en direct à partir de 3h sur SFR Sport 1, le Britannique ne pourra pas remporter la ceinture. En cas de victoire, cette dernière sera déclarée vacante. Valez, lui, la gardera s’il s’impose. Raison de la différence de traitement ? Quiqq n’a pas fait le poids lors de la pesée organisée vendredi. Alors que les plumes ont une limite à 126 pounds (57,15 kilos), le prétendant à la couronne s’est présenté sur la balance à 128,8 pounds (58,42 kilos).

Un surpoids trop important pour lui laisser droit à une seconde chance : le règlement de la commission athlétique de Californie, en charge du combat, stipule qu’un boxeur présentant au moins deux pounds – 0,91 kg – d’écart avec la limite de sa catégorie n’a pas le droit à du temps supplémentaire pour tenter de s’amincir un peu plus, risques pour la santé obligent. « Je suis un garçon discipliné, a commenté l’intéressé, très déçu comme on pouvait l’imaginer. J’étais trois pounds (1,36 kg, ndlr) au-dessus de la limite jeudi, ce qui est tout à fait normal. J’ai essayé et essayé de perdre plus de poids. Je ne pouvais rien faire de plus. Je m’excuse auprès d’Oscar et de son équipe. Je dois rester concentré sur le combat. Manquer le poids est inacceptable et on va y réfléchir pour comprendre tout ça. En attendant, je m’excuse encore une fois auprès de tout le monde. »

« C’est très surprenant car c’est l’un des boxeurs les plus méticuleux en ce qui concerne son poids »

Patron de Matchroom Boxing et promoteur de Quigg (34-1-2 ; 25 KO), Eddie Hearn versait lui dans l’incompréhension : « C’est très surprenant car pour bien connaître Scott, c’est l’un des boxeurs les plus méticuleux en ce qui concerne son poids. Mais rien de ce qu’il fait d’habitude pour en perdre dans les derniers jours n’a répondu. Il a été à la salle jeudi soir et d’habitude, c’est là qu’il perd trois ou quatre pounds. Mais il n’en a perdu qu’un. Il faut penser à sa santé. Je suis triste pour Scott car il est dévasté, il voulait combattre pour le titre. C’est très frustrant. » Une situation aux conséquences sportives, donc, mais également financières. La commission athlétique de Californie lui a ainsi infligé une amende, prévue par ses textes, de 20% de sa bourse officielle prévue à 100.000 dollars (81.250 euros), soit 20.000 dollars (16.250 euros) qui seront partagés à parts égales entre Valdez (23-0 ; 19 KO) – arrivé à la pesée à 125,8 pounds, soit 57,06 kg – et la commission. Un symbole plus qu’autre chose pour celui qui va toucher plus de 500.000 dollars (406.280 euros) tout compris pour ce combat.

Selon ESPN, le camp du Mexicain qui a participé deux fois aux JO chez les amateurs (2008 et 2012) et va toucher pour l’occasion la plus grosse bourse officielle de sa carrière pro (420.000 dollars soit 341.275 euros) négociait également dans les dernières heures un autre paiement du Britannique, en plus de l’amende officielle, pour compensation. Valdez et son équipe souhaitaient enfin organiser une nouvelle pesée samedi matin, avec limite à 136 pounds (61,69 kg), ce que Quigg et son staff ont refusé. Pas grave, le tenant du titre WBO des plumes qui touchera la plus grosse bourse de sa carrière affiche sa confiance : « Cela ne change rien pour moi, j’ai fait ce que j’avais à faire pour me préparer et arriver au poids. Le résultat sera le même. Je sortirai vainqueur car je suis prêt. » Son entraîneur, Manny Robles, n’hésite pas pour sa part à mettre Quigg et son camp devant leurs responsabilités : « C’est un gros manque de professionnalisme ». Qui ne devrait rien changer au futur du Britannique. Malgré cette mésaventure, Hearn a en effet confirmé que Quigg continuerait de boxer chez les plumes peu importe l’issue du rendez-vous face à Valdez, avec qui il a partagé des séances de sparring dans le passé. Pour l’instant, quoi qu’il arrive en Californie, ce sera sans ceinture.