Pas de revanche pour Klitschko, qui prend sa retraite

AFP
Un peu plus de trois mois après sa défaite par KO sur décision de l'arbitre face à Anthony Joshua, Wladimir Klitschko annonce ce jeudi qu'il prend sa retraite. L'Ukrainien renonce donc à sa revanche face au boxeur britannique, initialement prévue le 11 novembre à Las Vegas. 

Tout était prévu ou presque. La date et le lieu surtout : 11 novembre prochain, à Las Vegas. Mais l'événement tombe finalement à l'eau. Alors qu'il devait disputer sa revanche contre Anthony Joshua dans un peu plus de trois mois, Wladimir Klitschko annonce ce jeudi qu'il met un terme à sa carrière.

Tombé face à Fury puis Joshua

« Après mon dernier combat contre Anthony Joshua, des décisions se sont imposées. Je n'avais jamais imaginé mener un parcours sportif aussi long et réussi (...) je vous remercie tous du fond du cœur », explique l'Ukrainien dans un communiqué. Dans la foulée, dans une vidéo postée sur Youtube, face caméra, sur un fond gris, dans un discours ultra marketé dans sa langue natale mais aussi en anglais façon homme politique, le néo-retraité y explique vouloir se pencher sur « un nouveau chapitre » de sa carrière.

Champion unifié des lourds de 2006 à 2015, il avait perdu sa ceinture face à Tyson Fury, contre qui une revanche a sans cesse été repoussée. Le 29 avril dernier, Wladimir Klitschko tombait par KO sur décision de l'arbitre, à la 11e reprise de son combat contre le Britannique Anthony Joshua, un duel qui restera dans l'histoire du noble art comme l'un des plus intenses des années 2000. Il s'arrête donc sur un bilan de 64 victoires pour cinq défaites.