McGregor, vainqueur par KO de la première conférence de presse

C'était chaud entre Floyd Mayweather et Conor McGregor
C'était chaud entre Floyd Mayweather et Conor McGregor AFP

Floyd Mayweather et Conor McGregor ont tenu leur première conférence commune d’une longue liste un mois avant la tenue de leur combat (le 26 août à Las Vegas), mardi au Staples Center de Los Angeles. La star irlandaise du MMA a frappé fort. 

Voilà, c’est parti ! Un mois et demi avant leur combat tant attendu le 26 août prochain à Las Vegas, Floyd Mayweather et Floyd McGregor ont lancé les hostilités mardi lors de leur première conférence de presse commune. Il y en aura trois autres lors des trois prochains jours à Toronto, New York et Londres. Le boxeur aux 49 victoires en autant de combats, et la star du MMA, premier combattant de l’histoire à posséder deux titres simultanément dans deux catégories de poids différentes, ont fait monter la pression devant 11.000 personnes massées dans le Staples Center de Los Angeles. 

McGregor : « Il sera inconscient dans le quatrième round »

Les fans en ont eu pour leurs frais puisque les deux showmen ont fait fort. McGregor a lancé les hostilités en assurant qu’il serait le vainqueur de ce combat hors du commun bien avant la fin des douze rounds. « Le 26 août, cet homme sera inconscient, il est trop petit, trop frêle, a-t-il lancé, survolté devant une foule totalement acquise à sa cause. Je veux sortir et prendre plusieurs photos. Je peux combattre avec mon style. Je peux l’éblouir. Il sera inconscient dans le quatrième round. Il n’a pas expérimenté ça. Je n’ai pas peur de lui. Il y a un nombre limité de règles qui fait ce que ce ne sera qu’un demi-combat. Si c’était un combat, ça ne me prendrait même pas un round. J’ai juste besoin d’un protège-dents et j’y vais. Je me sens si bien que j’ai du mal à me contenir. La conférence de presse est une prise de température. Il ne restera que du bruit à la fin de la journée. Le combat reste le combat. Nous allons entrer sur le ring et nous battre. »

Le combattant de 28 ans, habillé d'un costume grimé de l'inscription "Fuck you", s’est ensuite moqué de « la petite tête », des « petites jambes » et du style vestimentaire du boxeur américain, qui avait revêtu un survêtement. Impassible, Floyd « Money » Mayweather a perdu le round de la communication et les faveurs du public, conquis par le trash-talk de McGregor. Ce qui ne le préoccupe pas vraiment. « La popularité n’a rien à voir avec ce que nous avons sur nos comptes bancaires, a-t-il lâché. Il peut être encore plus connu. J’ai toujours choisi la fortune plutôt que la célébrité. Vous avez beaucoup de personnes qui ont 20 millions de followers mais qui n’ont même pas 20.000$ sur leur compte en banque. »

Puis Mayweather a estimé les chances de son adversaire qu’il ne veut pas sous-estimer. « Il a une chance, consent-il. Chaque fois que deux combattants se présentent sur le ring, tout peut arriver. Nous avons vu il y a deux semaines un gars (Jeff, Horn) qui a commencé à boxer à 18 ans et qui a battu l’un des meilleurs boxeurs de tous les temps, Manny Pacquiao. Tout peut arriver dans les sports de combat. Il est jeune, il est dans la vingtaine, je suis dans le quarantaine. Il est actif, je ne le suis pas. »

AFP

Pour lui, cependant, ce combat vaut davantage par l’énorme curiosité qu’il suscite que par un grand intérêt sportif. « Je pense que c’est simplement quelque chose que les fans veulent voir, assure-t-il. J’ai parlé à Al Haymon (son conseiller) et il m’a dit que le combat Mayweather-McGregor pourrait être le plus grand dans l’histoire. J’ai fait ça pendant 20 ans. J’ai déjà vécu ça avant. Mais il est dur, c’est un guerrier. Le meilleur doit combattre le meilleur. Les fans ont demandé ce combat, McGregor voulait ce combat et je le voulais aussi. Le 26 août, il y aura du sang, de la sueur et des larmes à partir de la sonnette de la cloche. »

Des paroles qui ont inspiré McGregor, vainqueur par KO au décompte des punchlines. Quand Mayweather a exhibé un chèque de 100 millions de dollars, ce dernier lui a répondu qu’il lui servirait uniquement à régler ces taxes impayées. « Il dit tout le temps que nous voulons ce combat pour les fans. En réalité, ce pas ça, il le fait parce qu’il doit le faire. » Le grand cirque ne fait que commencer et cela ravit déjà les fans.