Lomachenko-Rigondeaux, un choc historique au Madison Square Garden

Vasyl Lomachenko
Vasyl Lomachenko AFP

C’était attendu, c’est désormais officiel : Vasyl Lomachenko, spectaculaire champion WBO des super-plumes, remettra sa ceinture en jeu le 9 décembre au Madison Square Garden de New York face à Guillermo Rigondeaux, invaincu champion WBA des super-coqs. Le premier combat entre deux doubles champions olympiques de l’histoire de la boxe professionnelle.

Joshua-Klitschko, Crawford-Indongo, Gonzalez-Sor Rungvisai, Ward-Kovalev, Alvarez-Golovkin… La litanie des gros combats qui ont redonné leurs lettres de noblesse à la boxe en 2017 continue avec l’officialisation ce vendredi du choc entre Vasyl Lomachenko et Guillermo Rigondeaux. Comme prévu, le duel tant attendu entre l’Ukrainien nouveau phénomène du noble art et le Cubain aura lieu le 9 décembre à New York dans le Theater du Madison Square Garden, « la Mecque des sports de combat ». Particularité du combat ? Pour la première fois de l’histoire de la boxe professionnelle, deux doubles champions olympiques vont s’affronter sur un ring. Lomachenko avait remporté l’or à Pékin en 2008 puis à Londres en 2012 alors que Rigondeaux avait triomphé à Sydney en 2000 puis à Athènes en 2004.

Des carrières chez les amateurs également marquées par deux titres mondiaux pour chacun et des records de 396-1 pour l’Ukrainien et 463-12 pour le Cubain. Le choc mettre en jeu la ceinture WBO des super-plumes de Lomachenko (9-1, 7 KOs) alors que Rigondeaux, invaincu champion WBA des super-coqs (17-0-1, 11 KOs), montera de deux catégories pour prendre part au combat le plus excitant de sa carrière pour le grand public. A 36 ans, le Cubain connu pour sa vitesse, sa capacité à contrer et à ses qualités de défense ne parvenait pas à signer des gros combats ces dernières années en raison de plusieurs performances peu excitantes et sort d’un no contest face à Moises Flores (il l’avait mis KO après un gros coup placé… après le gong mettant fin à la première reprise).

Autant dire que défier le spectaculaire Ukrainien à la technique de feu, dont les trois derniers adversaires ont abandonné (Nicholas Walters) ou vu leurs coins arrêter les frais (Jason Sosa et Miguel Marriaga), est une opportunité en or – sportive comme financière – pour lui. Et que le voir battre "Hi-Tech", plus grand, plus jeune (29 ans), d'habitude plus gros et qui paraît plus puissant, serait plutôt un exploit que la logique. Seule certitude ? Avec deux boxeurs d’une telle qualité, cela va faire des étincelles. Et le Madison Square Garden va vibrer. « L’opposition de styles donnerait un combat sensationnel, lâchait Bob Arum, promoteur de l’Ukrainien chez Top Rank, en 2015 à ESPN. Et Lomachenko obligerait Rigondeaux à vraiment combattre, pour une fois. » Un Arum qui n'a pas caché son bonheur au moment de l'officialisation du combat. Sur les réseaux sociaux, les deux boxeurs n’ont pas non plus masqué leur joie de se croiser sur le ring en décembre. « Lomachenko n’a pas pris la voie facile comme d’autres lâches de la boxe, respect, a écrit le Cubain. Et qu'on ne me parle pas de son avantage de poids. J'ai demandé ce combat et je l'ai eu ! » Et l’Ukrainien d’appuyer : « Nous donnons aux fans ce qu’ils veulent. Honoré. » On a déjà hâte d’y être.