L’ancien sparring de McGregor : "Il gémit comme une fille" quand on le touche

Conor McGregor lors de l'UFC 205
Conor McGregor lors de l'UFC 205 AFP

Ancien sparring-partner de Conor McGregor, dont il a quitté le camp ces derniers jours en raison d’une photo postée sur les réseaux sociaux, le boxeur pro Paul Malignaggi a pris la plume sur Twitter pour évoquer le niveau de l’Irlandais dans un ring. Avec une déclaration très piquante, même si très teintée de sexisme, qui va plaire aux supporters de Floyd Mayweather.

Voilà des déclarations qui vont plaire au milieu de la boxe. Alors que le combat entre Floyd Mayweather et Conor McGregor, prévu le 26 août à Las Vegas, alimente le débat, le monde du noble art ne voit qu’une issue à ce duel : une victoire sans trembler de l’invaincu Américain (49-0), qui fait pour l’occasion son retour dans un ring après deux ans de « retraite ». Et la dernière sortie sur les réseaux sociaux de l’ancien sparring-partner de la superstar de l’UFC, l’Américain Paul Malignaggi, ne vont surtout pas modifier leur avis.

La photo de la discorde

Le boxeur pro, champion IFB des super-légers et WBA des welters dans sa carrière, avait décidé de quitter le camp préparatoire de l’Irlandais il y a quelques jours après la diffusion d’une photo d’une séance avec « The Notorious » dans laquelle on peut le voir à terre et l’Irlandais debout, comme si ce dernier l’avait envoyé au sol avec ses coups. Problème ? Malignaggi a affirmé qu’il avait été poussé par McGregor afin de pouvoir obtenir une photo le montrant comme plus fort que ce qu’il n’est vraiment et réclamé la diffusion de l’intégralité de la vidéo des douze rounds de sparring entre les deux (le camp de Conor prétend qu’elle n’existe pas) afin que les fans puissent voir « la vérité ». 

Et le garçon en a remis une couche ces dernières heures sur les réseaux sociaux. Répondant à des questions sur Twitter, Malignaggi n’a pas hésité à se lâcher avec une phrase limite sur le plan du sexisme mais qui va ravir les supporters de Mayweather : « Je vais commencer à raconter vraiment ce qui s’est passé dans les jours à venir. Il gémit comme une fille quand on le touche au corps ». Et de tenter une explication : « C’est peut-être parce qu’ils ne lancent pas trop de coups au corps en MMA ». Paulie ne semble en tout cas pas en avoir fini avec McGregor. « Je ne raconterai pas sa tactique car j’ai encore de l’éthique, pas comme Conor, mais je vais dire la vérité sur pas mal de choses ». Il va falloir surveiller son compte ces prochains jours.