<

Annonce imminente pour un choc Lomachenko-Linares de retour sur la table ?

Vasyl Lomachenko
Vasyl Lomachenko

Numéro 1 du classement pound-for-pound (toutes catégories confondues) de SFR Sport, Vasyl Lomachenko attend toujours de connaître son prochain adversaire. Et si la perspective de monter chez les légers pour défier le champion WBA Jorge Linares paraissait avoir du plomb dans l’aile, ce choc semble finalement bel et bien parti pour avoir lieu. Avec peut-être une annonce officielle dans les jours à venir.

C’est l’un des serpents de mer de la boxe ces dernières semaines. Vasyl Lomachenko, actuel champion WBO des super-plumes et numéro 1 du premier classement pound-for-pound (toutes catégories confondues) de SFR Sport, va-t-il monter chez les légers pour défier Jorge Linares pour sa ceinture WBA ? Alors que le combat semblait parti pour être organisé le 12 mai au Madison Square Garden, un conflit sur cette date paraissait avoir fait tomber ce choc à l’eau. Mais il pourrait bien être de retour sur la table. Alors que Lomachenko était présent à Carson, en Californie (où il réside), ce samedi pour le combat Valdez-Quigg, le noble art bruissait de rumeurs sur l’officialisation imminente d’un rendez-vous sur le ring entre l’Ukrainien et le Vénézuélien.

Lance Pugmire, spécialiste boxe pour le Los Angeles Times, lâchait la bombe via un tweet : « Solides rumeurs que tout le monde est aligné et travaille ensemble (Top Rank, Golden Boy, ESPN, HBO) pour organiser le combat Lomachenko-Linares. L’annonce est imminente. » Quelques heures plus tard, le compte Twitter Boxing Kingdom se voulait encore plus clair : « Accord trouvé. On entend que Lomachenko et Linares ont échangé les contrats. L’annonce sera faite la semaine prochaine (source crédible). » Vu les difficultés parfois rencontrées pour organiser un tel combat, on ne s’emballera pas avant l’officialisation. Mais on espère que les rumeurs ont vu juste. Car la perspective de voir Lomachenko (10-1 ; 8 KO) et Linares (44-3 ; 27 KO) dans le même ring fait saliver tous les amoureux de la chose pugilistique.