EN VIDEO - Pourquoi il ne faut pas rater Lomachenko-Rigondeaux

Ce sera peut-être le combat de l'année. Le 9 décembre prochain au Madison Square Garden de New York (sur SFR Sport 1), l'Ukrainien Vasyl Lomachenko affrontera le Cubain Guillermo Rigondeaux pour la ceinture WBO des super-plumes. Un combat exceptionnel qui mettra aux prises deux champions olympiques. Du jamais vu dans l’histoire de la boxe professionnelle. L'émission "13E Round" diffusé ce jeudi sur SFR Sport 2 vous explique pourquoi il ne faut pas rater cet affrontement. 

No Limit - Episode II : la Boxe Team Altice monte en puissance

C’est l’événement boxe de cette fin d’année. Asloum Event organise une grande soirée de boxe dans l’enceinte mythique du Palais des Sports de Levallois. Au programme : la demi-finale mondiale d’Yvan Mendy, le retour de Johann Duhaupas, la montée en puissance de Mathieu Bauderlique, le  Championnat de France d’Anissa Meksen et 3 des meilleurs poids lourds du monde. Un plateau d’exception qui met en lumière les plus grands talents de la boxe française.

EN VIDEO - Sur les traces du guerrier Kevin Levavasseur

En août 2015, Kevin Levavasseur reste six semaines sans marcher après un accident de moto. Puis, il remonte sur les rings pour affronter Adriani Vastine en mai 2017. Mais décidément le sort s'acharne. Après un nouvel accident, de voiture cette fois, le Français est aujourd'hui dans le coma. L'émission "13e Round" raconte l'histoire de ce boxeur. Très proche de l'invité du jour, Maxime Beaussire, champion de l'Union Européenne, adresse un témoignage très touchant.  

Rigondeaux : "Lomachenko pense qu’il a déjà combat gagné…"

Combat le plus attendu de la fin de l’année, le duel entre le champion Vasyl Lomachenko et Guillermo Rigondeaux pour la ceinture WBO des super-plumes, le 9 décembre à New York (à suivre en direct sur SFR Sport 1) représente un défi de taille pour le challenger cubain, champion WBA des super-coqs, qui grimpe de deux catégories pour l’occasion. Mais qui s’avoue tout sauf vaincu même s’il ne partira pas favori.

EXCLU VIDEO - Expéditif avec Reed, Ramirez file vers une chance mondiale

Le passage de Terence Crawford chez les welters lui avait offert une place de challenger officiel pour une des ceintures laissées vacantes par l’ancien champion unifié et incontesté des super-légers. Mais pas question pour autant de mettre de côté le défi Mike Reed, avec qui un combat était déjà prévu. Un risque qui a payé : en battant son compatriote avec autorité ce samedi soir à Fresno (Calfornie) pour la ceinture WBC Continental Americas, un KO dans la deuxième reprise après l'avoir travaillé au corps de façon spectaculaire en suivant la tactique mise en place par son coach, l’Américain Jose Ramirez (21-0 ; 16 KO) a renforcé son statut et s’est garanti un combat pour le titre mondial WBC face à un autre compatriote, Amir Imam (qui a battu Johnny Garcia par abandon dans la même réunion), un poulain de Don King, un duel qui pourrait avoir lieu mi-février à Fresno ou dans le Nevada (Reno) selon le promoteur Bob Arum. 

EXCLU VIDEO - Beterbiev signe encore un KO et réalise son rêve mondial

C’était son « rêve », l’objectif d’une carrière. Il est désormais réalisé. En battant l’Allemande Enrico Koelling ce samedi soir à Fresno (Californie), Artur Beterbiev a remporté la ceinture mondiale IBF des mi-lourds rendue vacante par la retraite du champion unifié Andre Ward. Une double première pour le Russe qui vit et s’entraîne au Québec puisqu’il a été poussé au douzième round alors qu’il n’avait jamais dépassé la septième reprise chez les pros. Ce qui ne l’a pas empêché de signer un nouveau KO, son douzième en autant de combats (12-0). Désormais détenteur d’une ceinture planétaire, celui qui a promis de combattre « les meilleurs de la catégorie » après son titre a plusieurs challenges possibles devant lui : l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk, les Russes Dmitry Bivol (champion WBA) et Sergey Kovalev – qu’il a battu deux fois chez les amateurs et qui devrait reconquérir le titre WBO fin novembre – ou encore le Canadien Adonis Stevenson, champion WBC des mi-lourds depuis juin 2013. Reste à savoir relever le défi du surpuissant puncheur Beterbiev. 

Beterbiev, le tombeur de Kovalev destiné à défier… Kovalev

Puissante machine à KO, le Russe Artur Beterbiev dispute la ceinture IBF des mi-lourds – vacante depuis la retraite de l’Américain Andre Ward – à l’Allemand Enrico Koelling ce samedi soir en Californie (en direct sur SFR Sport 1 dès 4h30 dans la nuit de samedi à dimanche). Un premier titre mondial qui serait un point d’entrée vers quelques gros combats pour le Québécois d’adoption, dont un choc face à son compatriote et ancien champion unifié Sergey Kovalev, qu’il avait battu deux fois chez les amateurs.