Rigondeaux : "Lomachenko pense qu’il a déjà combat gagné…"

Combat le plus attendu de la fin de l’année, le duel entre le champion Vasyl Lomachenko et Guillermo Rigondeaux pour la ceinture WBO des super-plumes, le 9 décembre à New York (à suivre en direct sur SFR Sport 1) représente un défi de taille pour le challenger cubain, champion WBA des super-coqs, qui grimpe de deux catégories pour l’occasion. Mais qui s’avoue tout sauf vaincu même s’il ne partira pas favori.

EN VIDEO - Riner : "Je veux gagner ce troisième titre olympique"

Vainqueur de son dixième titre de champion du monde ce week-end, il règne en maître sur son sport depuis une décennies. Le judoka Teddy Riner était l'invité du 60 minutes Sport ce mardi. Le double champion olympique fier d'appartenir à ce groupe très fermé de Français qui ont dépassé cette fameuse "Decima" dans leur discipline respective. Même s'il n'est pas encore rassasié. Sans avoir de programmes précis dans la tête d'ici 2020, son objectif est toujours le même : gagner un troisième titre olympique à Tokyo, la Mecque du judo. 

McGregor défié par De La Hoya… et privé de l’UFC 219 ?

Moins de trois mois après son combat de boxe hyper lucratif contre Floyd Mayweather, Conor McGregor a vu une autre légende du noble art le défier : Oscar De La Hoya, persuadé qu’il pourrait le mettre KO en deux rounds. Mais l’Irlandais, champion des légers de l’UFC, doit surtout gérer les retombées négatives de son coup de colère sur un arbitre il y a quelques jours lors de l'événement Bellator 187. Ce qui l'a peut-être privé de l'UFC 219 fin décembre à Las Vegas. Explications. 

Riner à l'UFC : Pur fantasme ou vrai rendez-vous manqué ?

Dix fois champion du monde de judo, et double médaillé d’or olympique, Teddy Riner va continuer d’écrire l’histoire de son sport, qu’il a déjà marquée à tout jamais. Devant une telle domination, la question redondante revient sur la table : et si le gentil géant français se frottait au MMA et à l’UFC ? Retour sur un fantasme qui a tout pour basculer côté rendez-vous manqué.

EXCLU VIDEO - Expéditif avec Reed, Ramirez file vers une chance mondiale

Le passage de Terence Crawford chez les welters lui avait offert une place de challenger officiel pour une des ceintures laissées vacantes par l’ancien champion unifié et incontesté des super-légers. Mais pas question pour autant de mettre de côté le défi Mike Reed, avec qui un combat était déjà prévu. Un risque qui a payé : en battant son compatriote avec autorité ce samedi soir à Fresno (Calfornie) pour la ceinture WBC Continental Americas, un KO dans la deuxième reprise après l'avoir travaillé au corps de façon spectaculaire en suivant la tactique mise en place par son coach, l’Américain Jose Ramirez (21-0 ; 16 KO) a renforcé son statut et s’est garanti un combat pour le titre mondial WBC face à un autre compatriote, Amir Imam (qui a battu Johnny Garcia par abandon dans la même réunion), un poulain de Don King, un duel qui pourrait avoir lieu mi-février à Fresno ou dans le Nevada (Reno) selon le promoteur Bob Arum. 

EXCLU VIDEO - Beterbiev signe encore un KO et réalise son rêve mondial

C’était son « rêve », l’objectif d’une carrière. Il est désormais réalisé. En battant l’Allemande Enrico Koelling ce samedi soir à Fresno (Californie), Artur Beterbiev a remporté la ceinture mondiale IBF des mi-lourds rendue vacante par la retraite du champion unifié Andre Ward. Une double première pour le Russe qui vit et s’entraîne au Québec puisqu’il a été poussé au douzième round alors qu’il n’avait jamais dépassé la septième reprise chez les pros. Ce qui ne l’a pas empêché de signer un nouveau KO, son douzième en autant de combats (12-0). Désormais détenteur d’une ceinture planétaire, celui qui a promis de combattre « les meilleurs de la catégorie » après son titre a plusieurs challenges possibles devant lui : l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk, les Russes Dmitry Bivol (champion WBA) et Sergey Kovalev – qu’il a battu deux fois chez les amateurs et qui devrait reconquérir le titre WBO fin novembre – ou encore le Canadien Adonis Stevenson, champion WBC des mi-lourds depuis juin 2013. Reste à savoir relever le défi du surpuissant puncheur Beterbiev. 

Beterbiev, le tombeur de Kovalev destiné à défier… Kovalev

Puissante machine à KO, le Russe Artur Beterbiev dispute la ceinture IBF des mi-lourds – vacante depuis la retraite de l’Américain Andre Ward – à l’Allemand Enrico Koelling ce samedi soir en Californie (en direct sur SFR Sport 1 dès 4h30 dans la nuit de samedi à dimanche). Un premier titre mondial qui serait un point d’entrée vers quelques gros combats pour le Québécois d’adoption, dont un choc face à son compatriote et ancien champion unifié Sergey Kovalev, qu’il avait battu deux fois chez les amateurs.

McGregor s’en prend à l’arbitre… d’un combat auquel il ne participait pas

Présent au bord de la cage du Bellator 187 ce vendredi soir à Dublin pour encourager Charlie Ward face à John Redmond, Conor McGregor a tenu à pénétrer dans l’aire de combat pour féliciter son partenaire d’entraînement pour sa victoire par KO. Problème ? Il n’en avait pas le droit. Et quand l’arbitre a voulu le faire déguerpir, le champion des légers de l’UFC a mal réagi et s’en est pris aux officiels.