Parra va revenir avec les Bleus

Morgan Parra
Morgan Parra AFP

Ecarté du XV de France depuis la Coupe du monde 2015, Morgan Parra (29 ans, 66 sélections) va effectuer son grand retour avec les Bleus, selon RMC Sport. Le demi de mêlée clermontois devrait même devenir l’un des cadres de Jacques Brunel.

Il n’a plus porté le maillot du XV de France depuis ce triste soir du 17 novembre 2015. Morgan Parra fêtait alors sa 66eme et dernière sélection lors du désastre contre la Nouvelle-Zélande en quart de finale de la Coupe du monde (62-13) à Cardiff. Avant de disparaitre de la sélection sous l’ère Guy Novès qui a lui préféré le Racingman Maxime Machenaud, le Toulousain (et ancien Castrais) Antoine Dupont, le Bordelais Baptiste Serin ou encore les Toulousains Sébastien Bézy et Jean-Marc Doussain. En novembre dernier, son absence avait fait beaucoup parler. 

Dubois ne voulait pas parler du cas Parra

« On a fait une sélection, il n'en faisait pas partie donc je ne vois pas comment il pourrait nous aider, avait indiqué, remonté, Jeff Dubois l’entraineur des lignes arrières après la défaite contre l’Afrique du Sud. Vous pensez vraiment qu'un seul joueur peut changer la donne ? Je ne vois pas pourquoi on parle du cas Morgan Parra… » Deux mois plus tard, la donne a totalement changé. Guy Novès a été remercié et Jacques Brunel a pris les commandes du XV de France. Et l’ancien manager de l’Union Bordeaux-Bègles va s’appuyer sur Morgan Parra. Dix ans après sa première sélection, l’ancien Berjallien s’apprête à débuter une nouvelle vie en Bleu. 

Un retour dont il a longtemps rêvé

Rien n’est encore officiel et il faudra attendre mercredi pour que son nom figure dans le premier groupe pour le Tournoi des VI Nations. Un retour dont il a longtemps rêvé. «  Quand tu peux aller en équipe de France, c’est quand tu tournes bien en club et que les collègues autour de toi t’ont permis de prendre du plaisir, de jouer, de t’exprimer de prendre du plaisir, de t’épanouir. Et à partir de là tu peux avoir la chance d’être pris en équipe de France. Les résultats en club sont importants, je vais donc garder la même philosophie et essayer de prendre du plaisir un maximum. C’est surtout ça. »

Azéma : « Cela parait assez logique »

Depuis sa nomination le 27 décembre dernier, Jacques Brunel est souvent resté flou concernant le choix de ses futurs hommes. « Si Morgan Parra est le plus en forme du moment, il y sera », lançait le sélectionneur au début du mois sur RMC. Depuis le début de saison, le Clermontois impressionne. A 29 ans, le finaliste de la Coupe du monde 2011 est clairement l’un des leaders des champions de France. Son retour en sélection apparait désormais quasiment comme une évidence pour beaucoup. « Forcément que tout le monde l’a en tête et c’est normal, reconnait son entraineur Franck Azéma. Il fait partie de ces garçons qui sont susceptibles d’y être, après ça sera au sélectionneur de faire son choix. Cela parait assez logique, quand on voit ses performances et l’importance qu’il a aujourd’hui en tant que joueur mais aussi dans un groupe. » 

Promu vice-capitaine ?

Joueur précieux sur le terrain et cadre de Clermont, Morgan Parra apporte son leadership toutes les semaines en club. Et cela sera bientôt à nouveau le cas en équipe de France. Certains affirment même qu’il pourrait récupérer le capitanat détenu par le talonneur Guilhem Guirado ces deux dernières saisons. Comme en club samedi lors du déplacement raté des Auvergnats à Northampton (34-21) en Champions Cup. Et même si ce n’était pas le cas, ou probablement avec un statut de vice-capitaine, il sera, sans nul doute, un des cadres de ce XV de France en reconquête.