<

Le Racing 92 se paie Clermont et file en demies

Wenceslas Lauret
Wenceslas Lauret Panoramic

Le Racing 92 s’est imposé sur le terrain de Clermont (28-17) ce dimanche en quarts de finale de la Champions Cup. Les Ciel et Blanc filent en demi-finales au terme d'un match enlevé et marqué par des décisions controversées et plongent les Clermontois dans une fin de saison déprimante. 

C’était le dernier défi de Clermont cette saison au cœur d’une saison ratée (neuvième à seize points de la sixième place en Top 14). Et les Clermontois l’ont perdu face au Racing 92 (28-17) ce dimanche en quarts de finale de la Champions Cup. Les deux équipes ont livré un match énorme dans l’intensité et sont rendues coup pour coup pendant une heure de jeu. A ce moment, l’ASM menait 17-16 (un essai partout :  Betham 34e, Nakarawa 24e) avec des buteurs (Parra et Machenaud) au rendez-vous de chaque côté. 

Deux décisions litigieuses

Puis les Ciel et Blanc ont accéléré et fait le break sur un essai de Marc Andreu (64e) entaché d’un en-avant de Dan Carter que l’arbitre n’a pas vu malgré l’arbitrage-vidéo. Le troisième essai des Racingmen sur le coup d’envoi ne doit rien à personne et Palu a aplati dans l’en-but (67e) pour faire le break. La suite sera encore plus confuse pour les Clermontois qui ont pensé avoir recollé sur un essai de Rémi Grosso (70e)... finalement refusé pour un hors-jeu auvergnat après un nouveau recours à la vidéo. 

Le Racing 92, dernière équipe française

Le Racing 92 n’a plus été inquiété et file en demi-finales où il affrontera le Munster au stade Chaban-Delmas le 20, 21 ou 22 avril. Les hommes de Laurent Labit et Laurent Travers, finalistes malheureux en 2016, seront les derniers représentants du Top 14 en Europe. Clermont, de son côté, n’a plus rien à jouer.