<

Bolt relativise la perte de sa médaille d’or

AFP

Usain Bolt a perdu l’une de ses neuf médailles d’or olympique avec la disqualification du relais 4x100m jamaïcain des Jeux de Pékin, après le contrôle positif de Nesta Carter. Dans un entretien accordé à CNN, « la Foudre » relativise et dit ne pas être énervé contre son compatriote.

Pas de rancoeur, pas de frustration réelle... Il a beau avoir rendu une de ses neuf médailles d'or olympique avec la disqualification du relais 4x100m jamaïcain aligné à Pékin, Usain Bolt n'en fait pas grand cas. Dans un entretien accordé à CNN, le sprinteur confie ne pas être en colère contre Nesta Carter, dont le contrôle positif est la cause de cette perte de médaille

« Je ne lui ai pas parlé mais je ne suis pas énervé, explique La Foudre. Ce sont des choses qui arrivent dans la vie… Je n’ai pas eu la chance de discuter avec lui pour comprendre ce qu’il s’est passé. Donc tant que je ne l’ai pas vu je ne peux pas vraiment dire s’il l’a fait exprès, si c’était une erreur, ou si je devrais lui en vouloir. » Pas de rage donc... du moins, pas avant d'avoir entendu son compatriote.

Pas question de revenir sur sa retraite

Usain Bolt relativise. Car à Rio, après ses trois nouveaux titres olympiques, il a pu clamer qu’il venait de réaliser un « triple triple ». Même si l’appellation n’a duré que quelques mois. « Si c’était arrivé avant les Jeux Olympiques de Rio de 2016, peut-être que j’y aurais réfléchi, ajoute le sprinteur. Mais le fait que j’ai eu la chance de dire « le Triple Triple » m’a conforté dans ma situation. »

Sa situation, c’est sa retraite qui s’annonce à la fin de la saison. Avant cela, un dernier défi s’offre à lui : conserver ses trois titres aux Mondiaux de Londres, en août prochain.