EN VIDEO - Mayer : "A Rio, Eaton était plus fort que moi"

Arrivé deuxième du décathlon aux JO de Rio, Kevin Mayer a réalisé un authentique exploit dans l’histoire du décathlon français. En plus de la médaille d’argent, l’athlète de 24 ans s’est offert le record de France détenu par Christian Plaziat (8874 contre 8574). Pas de regret pour le Français qui considère que l’Américain Eaton était au-dessus de la mêlée. Et surtout content de terminer la dernière des dix épreuves, le 1500m souvent considéré comme une torture pour les décathloniens. 

RETRO 2016 - Ledecky, la femme qui monte à cheval dans les bassins

Fin d’année oblige, l’heure est aux rétrospectives. SFR Sport vous propose de revivre les grands moments de sport vécus depuis la création de son site internet au printemps dernier à travers plusieurs articles publiés au fil des derniers mois. Le huitième épisode revient sur les Jeux Olympiques de Rio et les quatre médailles d’or de Katie Ledecky qui a, comme prévu, écrasé Rio de son talent hors norme. Mais qu’est-ce qui la rend si supérieure aux autres ? Plongée technique en eaux profondes aux sources d’un règne sans partage basé sur une technique "équestre" d'habitude pré carré de l'autre sexe.

RETRO 2016 - The Greatest, c’est Riner !

Fin d’année oblige, l’heure est aux rétrospectives. SFR Sport vous propose de revivre les grands moments de sport vécus depuis la création de son site internet au printemps dernier à travers plusieurs articles publiés au fil des derniers mois. Le huitième épisode revient sur les Jeux Olympiques de Rio et le nouveau titre olympique de Teddy Riner qui a réussi à conserver avec maitrise son or chez les 100kg acquis quatre ans plus tôt à Londres. Avec huit titres mondiaux en plus au palmarès, le Guadeloupéen - grand fan de Mohamed Ali - peut désormais être considéré comme le plus grand judoka de tous les temps. Mo-nu-men-tal ! 

EN VIDEO - Riner : "On ne s'habitue jamais à être décorés"

Il a l'habitude de ne rien laisser sur sa route. Teddy Riner l'a une nouvelle fois confirmé en se faisant décorer de l'insigne d'officier de l'ordre national du Mérite (il avait déjà été fait chevalier). Une fierté pour le double champion olympique tout comme Tony Yoka, boxeur médaillé cet été à Rio. Un moment particulier également pour Clarisse Agbegnenou, policière dans la vie civile. 

EN VIDEO – Les médaillés de Rio reçus et décorés à l'Elysée

Ce jeudi, 67 des 92 athlètes rentrés avec une médaille des Jeux olympiques et paralympiques de Rio ont été reçus à l’Elysée par le président de la République, François Hollande. Présents ou non au palais présidentiel, ils figurent dans une promotion spéciale de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite. 30 ont été décorés de la Légion d’honneur (Marie-Amélie Le Fur, Damien Séguin, Tony Yoka, Estelle Mossely ou Émilie Andéol) et 62 de l’ordre national du Mérite (Teddy Riner chevalier avant Rio a été élevé au rang d’officier). 

EN VIDEO - Tapis rouge pour Bolt en représentation à Londres

Il aime faire le show, il aime aussi marquer l’histoire du sport. Usain Bolt a concilié les deux avec brio ces dix dernières années. 9 fois champion olympique, le Jamaïcain est certes talentueux et possède des capacités supérieures à la moyenne. Mais c’est aussi un bourreau de travail. C’est cet aspect là de sa personnalité qu’il a voulu mettre en avant dans le documentaire qui lui est consacré. I’m Bolt dont l’avant-première a été projetée ce lundi à Londres. En présence du showman Bolt.