White reprend son or malgré les cicatrices

Shaun White
Shaun White Reuters

L’Américain Shaun White a décroché son troisième titre olympique en snowboard halfpipe, discipline dont il est le maître (13 victoires aux X-Games). Il efface ainsi son échec de Sotchi et retrouve la plus haute marche du podium cinq mois après une vilaine chute. 

A 31 ans, Shaun White est toujours le patron du snowboard halfpipe. L’Américain a remporté le troisième titre olympique de sa carrière, ce mercredi en obtenant le score de 97,75 réussi lors de son troisième run, tout près de la note maximale de 100. Il s’est imposé devant le Japonais Ayumu Hirano (95,25) et l'Australien Scotty James (92,00). Titré à Turin en 2006 et Vancouver en 2010, White avait échoué au pied du podium à Sotchi (4e) il y a quatre ans. 

Une résurrection à plusieurs titres puisque White avait lourdement chuté lors d'un stage d'entraînement en Nouvelle-Zélande il y a cinq mois et s'en était sorti avec 62 points de suture. Il devait aussi affronter une rude concurrence à Pyeongchang. Il a notamment livré un grand duel avec le Japonais Hirano, 19 ans et finalement deuxième comme à Sotchi. Ce dernier a touché l’or du bout des doigts après un superbe deuxième run qui lui avait valu de dépasser White avec un score de 95,25. Mais l’Américain, dernier à passer, a finalement réussi un ultime run quasi parfait.

Le 100e or américain en hiver

C'est la centième médaille d'or des États-Unis aux Jeux d'hiver et la quatrième à Pyeongchang en snowboard -en autant d'épreuves jusque-là- après les sacres de Chloe Kim en halfpipe, de Redmond Gerard et de Jamie Anderson en slopestyle.