<

Hockey : Premier sacre en 26 ans pour la Russie

Russie
Russie Reuters

Avant de mettre le cap sur la cérémonie de clôture des Jeux de Pyeongchang ce dimanche, la Russie s'est offert un dernier sacre en surclassant l'Allemagne en finale de hockey sur glace, une première depuis 1992. Il aura fallu attendre la prolongation pour départager les deux pays, et si les Russes ont triomphé, ils défileront tout de même sous bannière olympique, la sanction dont ils font l'objet ayant été maintenue par le CIO plus tôt dans la journée.

C'est un but qui vaut de l'or. Kirill Kaprizov se souviendra de ses JO, lui qui a offert un titre à la Russie en hockey ce dimanche. En finale, les athlètes russes considérés comme "propres" sont venus à bout de l'Allemagne, étouffante et déterminée, pour remporter leur première breloque en or dans cette discipline depuis 1992 à Albertville. C'est dans la prolongation, après 10 minutes et alors que les deux formations étaient à égalité (3-3), que Kaprizov a asséné le coup final pour le 4-3. Malgré cette défaite, les Allemands restent devant au tableau des médailles.

Pas de drapeau russe en cérémonie de clôture

Par ailleurs, et bien qu'ils aient été victorieux, les Russes ont aussi connu la défaite dans l'affaire de dopage institutionnalisé qui les touche. Parce qu'ils espéraient pouvoir défiler en cérémonie de clôture derrière leur drapeau, mais le CIO en a décidé autrement en votant à l'unanimité le maintien de leur suspension après que deux compatriotes ont été contrôlés positifs durant la compétition. Un point négatif qui vient entacher la performance puissante des hockeyeurs, qui défileront bien sous bannière olympique.