<

Biathlon : La Suède titrée, énorme désillusion pour les Bleus

Fourcade
Fourcade Reuters

Le relais masculin du biathlon de l’équipe de France n’est pas parvenu à décrocher de médaille à Pyeongchang ce vendredi, dans une épreuve qui a tourné en faveur des Suédois. Simon Desthieux, lancé en première position, a mis en difficulté ses partenaires en perdant un temps considérable que pas même Martin Fourcade n’est pas parvenu à rattraper.

Ce vendredi, le compteur de la France est resté bloqué à 15 médailles à Pyeongchang malgré le dernier relais en biathlon, pourtant gros pourvoyeur de médailles pour les Bleus avec un tiers des médailles depuis le début de la quinzaine. Pour ouvrir le bal, Simon Desthieux a été à la peine au tir, écopant de deux tours de pénalité qui l’ont handicapé. Sur la piste, il n’a pas fait mieux, laissant Emilien Jacquelin à 1’48 de la tête, tenue alors par l’Allemagne.

Fourcade a tout tenté

C’était pari annoncé. Parti en troisième position, pour retenter le coup gagnant réalisé un mois plus tôt en Coupe du monde à Ruhpolding, Martin Fourcade portait donc sur ses épaules les espérances de toute sa délégation, avec 1’43 de retard sur le leader au moment de son entrée en lice. Le Français le plus titré de l’histoire des Jeux a tout tenté, quitte à prendre des risques au tir debout, avec comme résultat un tour de pénalité qui a placé les Bleus à la septième place, laissant s’envoler tout espoir de podium. Pendant ce temps, la Suède et la Norvège se livraient une bataille sans merci pour empocher l’or olympique, qui est finalement revenu aux Suédois. Dernier relayeur, Antonin Guigonnat a finalement limité la casse avec une cinquième place. L’équipe de France de biathlon sort ainsi de ses Jeux avec cinq médailles, dont trois en or, offertes principalement par Martin Fourcade himself.