EN VIDEO - Paris 2024 : coup d'envoi de la campagne internationale

Les villes qui souhaitent accueillir les Jeux olympiques de 2024 (Los Angeles, Budapest et Paris) peuvent désormais promouvoir leur candidature à l'internationale. Ce vendredi marque également une étape importante dans le processus d'attribution. Chaque postulant doit déposer au CIO le troisième volet de son dossier : celui de l'héritage positif des Jeux. Paris mise sur l'aspect sociétal avec une pratique plus répandue du sport. Notamment chez les femmes et les personnes handicapées. 

EN VIDEO - Paris 2024 veut jouer sur la corde sensible du CIO

Le 13 septembre 2017 à Lima, le suspense sera levé. Paris saura si sa candidature est retenue pour organiser les Jeux olympiques de 2024. En attendant, Tony Estanguet concentre tous les points forts du dossier parisien. Parmi eux, le côté émotionnel est une force selon le triple champion olympique de canoë-kayak. Un aspect qui devra être mis en avant dans le dossier final qui sera transmis le 3 février prochain. 

EN VIDEO - Une journée pour faire gagner Paris 2024

C'était une étape importante pour la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024. Le comité de candidature avait rendez-vous à Doha pour présenter le projet parisien. Parmi les porte-paroles du dossier français, Teddy Riner qui se veut très optimiste pour la suite des événements. Le chemin est encore long : la ville hôte sera désignée en septembre 2017. 

EN VIDEO - Le film de la candidature de Paris 2024

A Doha, Paris 2024 a franchi un nouveau cap ce mardi. La délégation française représentée notamment par Teddy Riner et Tony Estanguet a présenté son projet devant l'Assemblée Générale des Comités Nationaux Olympiques (CNO). Un film promotionnel vantant les atouts de la capitale française a également été révélé. Une production de 5 minutes avec un message final : "Rendez-vous à Paris en 2024". La ville gagnante sera désignée en septembre 2017 à Lima. 

JO 2024 : Los Angeles espère voir Trump à Lima

Alors que l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, il y a une semaine, pouvait paraître compromettre les chances de la candidature de Los Angeles à l’organisation des JO d’été 2024, le maire de la cité californienne et lmes responsables du projet voient la chose différemment. Et espèrent même recevoir le soutien du futur président lors de l’élection de la ville-hôte en septembre prochain. 

EN VIDEO - Premier grand oral pour Paris 2024

Mardi, la délégation de Paris 2024 présentera le projet olympique parisien devant 200 comités nationaux olympiques, 28 fédérations et un tiers des membres du CIO. Tony Estanguet et Bernard Lapasset, les deux co-présidents de la candidature, ainsi que Teddy Riner et Anne Hidalgo, la maire de Paris, mettront en avant les atouts français. Des recommandations seront formulées par le CIO avant la visite d'évaluation en mai 2017 et le vote final, à Lima, le 13 septembre prochain. 

EN VIDEO - Nouvelle étape pour Paris 2024

C'est une nouvelle étape avant la désignation officielle de la ville hôte des JO 2024 (elle aura lieu en septembre 2017 à Lima). Ce vendredi, Paris va présenter au CIO la deuxième partie de son dossier de candidature. Elle comporte notamment les aspects financiers de la candidature parisienne. L'État prendra également sa part dans le financement à hauteur d'un millard d'euro. 

EN VIDEO - le lobbying français pour Paris 2024 se poursuit à Rio

Alors que les Jeux Paralympiques ont débuté ce jeudi à Rio, la mobilisation autour de la candidature de Paris aux JO de 2024 est totale. Anne Hidalgo, Thierry Braillard, Bernard Lapasset ou encore Tony Estanguet, tous tentent de convaincre les décideurs internationaux. En effet, le comité de candidature sait qu'il ne peut pas négliger le handisport s'il veut décrocher l'organisation dans huit ans.