<

France-Norvège : les finales mondiales, une spécialité Bleus

AFP

L’équipe de France disputera la septième finale mondiale de son histoire dimanche face au Danemark. Les Bleus n’en ont perdu qu’une, la première, dans un parcours qui les a notamment vu priver la Croatie d’un titre mondial sur ses terres en 2009.

Mondial 1993 - Russie-France : 28-19

Un an après leur médaille de bronze décrochée aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, les Bleus défient la Russie mais s’inclinent largement après avoir lâché prise dans le dernier quart d’heure (28-19) à Stockholm. Cela n’empêchera pas les hommes de Daniel Costantini de monter sur le podium avec des bérets sur la tête. 

Mondial 1995 - France-Croatie : 23-19

Sous leurs chevelures colorées, les Bleus réalisent le premier exploit du handball et même du sport français puisqu’ils offrent un premier titre mondial à la France dans un sport collectif. Privés de Gardent, Perreux ou Gaudin, les hommes de Daniel Costantini prennent vite les devants face aux monstres croates qu’ils maintiennent à distance pour s’imposer 23-19 à Reyjkjavik.

Mondial 2001 - France-Suède 28-25 a.p.

Trois ans après l’équipe de France de football, les handballeurs offrent sport tricolore un nouveau titre mondial à domicile en dominant la Suède au terme d’un scénario incroyable dans un Bercy en feu (28-25 a.p.). Menés d’un but à 19 secondes de la fin, les Français égalisent dans la foulée sur une percée rageuse de Grégory Anquetil. Sorti blessé pendant le match, Cazal fait son entrée en jeu en prolongation pour coller trois buts et participer à la conquête de ce nouveau titre dingue.

Mondial 2009 : Croatie-France : 19-24

Cinq mois après le premier titre olympique du handball décroché à Pékin, les Bleus s’offrent un nouveau défi énorme en affrontant la Croatie sur ses terres dans une ambiance de feu à Zagreb. Hué par les fans, Nikola Karabatic ne perd pas pied notamment lors de son tête-à-tête tendu avec la star locale, Ivano Balic. Les Bleus s’imposent finalement 24-19 grâce à une démonstration défensive. 

Mondial 2011 : France-Danemark : 37-35 a.p.

Comme en Croatie deux ans plus tôt, les Bleus sortent la pays hôte, la Suède, mais en demi-finale cette fois. En finale, les Bleus défient un Danemark qui les pousse en prolongation. Emmenés par un énorme Nikola Karabatic (10 buts, 7 passes), les Français s’imposent et s’offrent un nouveau titre alors qu’ils avaient abordé ce Mondial comme champions de tout (olympiques, mondiaux et européens).

Mondial 2015 : Qatar-France : 22-25

Loin de l’ambiance survolté de Zagreb en 2009, la France défie sur ses terres le Qatar et son équipe montée de toutes pièces à base de naturalisations massives. Les Bleus s’imposent 25-22 pour le dernier titre de Claude Onesta comme sélectionneur.