Totti met un terme à sa carrière et intègre la direction de la Roma

AFP
Quelques mois seulement après avoir vu son parcours de joueur à la Roma prendre fin, Francesco Totti annonce ce lundi qu'il met un terme à sa carrière. A 40 ans, l'ancien capitaine de la Louve restera l'homme d'un seul club, l'éternel porte-drapeau d'un collectif dont il intègre l'équipe dirigeante. A jamais romain.

Si certains de ses fans craignaient de le voir endosser un autre maillot, un déguisement pour ce gamin de la capitale italienne, qu'ils soient rassurés. Francesco Totti n'est l'homme que d'un seul club, la Roma, et le restera. Poussé vers la sortie en fin de saison dernière par un Luciano Spalletti qui a depuis été limogé, la légende de 40 ans met un terme à sa carrière de joueur et intègre l'équipe dirigeante... de l'AS Roma, évidemment, dans un rôle dont on ne connaît pas encore les contours.

La Roma se fait pardonner

La fin de son aventure de joueur au sein du club de la Louve avait cruellement manqué de classe. Après 24 ans passés à porter avec autant de talent que de fierté le maillot romain, Francesco Totti méritait bien mieux qu'une vulgaire mise à la porte par un Luciano Spalletti avec qui le courant ne passait pas, mieux qu'une officialisation de son départ par... Monchi, tout juste nommé directeur sportif. L'AS Roma se fait pardonner. Il y eut ce dernier match, cette cérémonie d'adieux, ce tour du stade Olimpico sublime d'émotion fin mai. Il y a ce lundi cette annonce, faite par Francesco Totti lui-même via une interview publiée sur le site du club.

« Nous allons maintenant débuter une autre partie de carrière toute aussi importante, en tant que gestionnaire, dans l’espoir de faire ce que je faisais sur le terrain », explique l’ancien buteur, qui a mené Rome vers le titre de champion d’Italie en 2001. Son nom avait circulé au Japon ou en MLS, pour une éventuelle dernière aventure en tant que joueur. Mais le quadragénaire n'est l'homme que d'un seul club, d'une seule ville. Une capitale italienne où tout le monde l'appelle Francesco, et pas monsieur Totti. « Continuer à m'appeler Francesco, comme vous l'avez toujours fait », écrit-il sobrement sur Twitter. A jamais.