Aulnay-sous-Bois : l’Inter Milan explique les dessous de l’invitation à Théo

Au cœur de l’actualité après avoir été blessé à Aulnay-sous-Bois lors d’une interpellation policière, le jeune Théo a été invité par l’Inter Milan – dont il portait le maillot lors de la visite de François Hollande à son chevet à l’hôpital – à assister à un match à San Siro. Un geste expliqué par le porte-parole du club lombard sur RMC.

EN VIDEO - Sacchi, ce fou de la tactique qui se servait du mégaphone

Avec Marco Simone comme invité, impossible de ne pas évoquer, dans "Le Vestiaire", la période du grand Milan. L’Italien y a grandement participé avec Arrigo Sacchi. L’actuel entraîneur de Laval se souvient de ses séances d’entraînement et de l’aspect tactique qui virait à l’obsession avec le coach passé par Parme. Des séances d’entraînement qui ne se déroulaient pas sans un indispensable : le mégaphone. 

EN VIDEO - Simone : "Weah, c’était comme mon frère"

Star absolue au Paris Saint-Germain pendant trois saisons, George Weah signe au Milan AC et y rejoint Marco Simone à l’été 1995. Le Libérien arrive dans une ville qu’il ne connait pas sans sa famille. Du coup, c’est l’Italien qui le prend sous son aile et l’héberge même dans son appartement durant quelques mois. Une forte amitié entre les deux hommes en est ressortie. Le footballeur devenu homme politique lui a même proposé un poste de sélectionneur. 

EN VIDEO - Comment Rijkaard a évité une bagarre entre Gullit et Capello

C’est un club qui n’a plus aucun secret pour lui. Marco Simone a tout connu avec le grand Milan AC. Il a été marqué par le fait qu’il n’y avait aucune fuite dans le vestiaire. On ne pouvait pas franchement en dire autant des autres cadors italiens. Les informations sortaient après le départ des joueurs. Comme cette bagarre évitée de peu par Frank Rijkaard. Le Néerlandais avait dû s’interposer entre son compatriote Ruud Gullit et Fabio Capello, l’entraîneur milanais.