<

« Tea Time » : Quand les Mancuniens sont devenus les Red Devils

Le diable rouge au coeur du logo mancunien
AFP

MAGAZINE. Chaque semaine ou entre deux journées de championnat anglais, SFR Sport vous invite à (re)découvrir l’histoire de la Premier League, avec ses codes, ses traditions, ses us et coutumes, son folklore, ses success stories, ses personnages emblématiques, ses acteurs décriés, son modèle économique, ses investisseurs exotiques ou encore ses wags. Aujourd’hui, gros plan sur le surnom donné aux joueurs de Manchester United.

Dans les rues de Manchester, on tacle actuellement volontiers « Pogbad » pour décrire le retour du fils prodigue à Man United, quand ce ne sont pas les dernières sorties mégalomaniaques dans la presse d’un Zlatan Ibrahimovic qui font parler. Avec l’amplification de cette starification et le développement de la marque United aux quatre coins du monde, on n’en oublierait presque Manchester reste l’un des clubs historiques du football outre-Manche. Et comme dans toute histoire, il y a une part de légende. Dans les tribunes d’Old Trafford, les supporters connaissent par cœur le palmarès ainsi que les plus grands joueurs passés par le club. Mais il reste sujet à débat : d’où vient ce surnom de Red Devils ?

Des hérétiques devenus fervents footballeurs

La source la plus ancienne pour expliquer l’apparition de ce surnom tire son origine dans le premier nom du club. En effet en 1878, année de la fondation du club, Manchester United portait un nom différent : Newton Heath Lancashire and Yorkshire Railway Football Club. Nom jugé trop long par les détracteurs du club qui commencèrent à les appeler les « Heathens » (traduire les « Païens »). Par la suite, le raccourci parait évident et les impies ont choisi le surnom de Red Devils comme pour honorer leurs origines hérétiques. Le changement de nom en Manchester United Football Club en 1902 règlera finalement le problème. Seuls restent les Red Devils.

Des rugbymen et un Français

Mais la version la plus populaire parmi les supporters de United provient de l’ovalie. Au début du siècle, les terrains d’entrainement du club se situent à Salford dans la proche banlieue de Manchester. Sur place, les footballeurs de United côtoient les treizistes de Salford qui évoluent déjà en rouge. Lors d’une tournée en France dans les années 30, un journaliste local appelle alors les joueurs de Salford les « Diables rouges » après leur démonstration sur le pré.

Ce que Matt veut Busby prend

Séduit par ce surnom, le coach emblématique de Manchester, Sir Matt Busby, décide de se l’approprier dans les années 60 et imagine déjà l’imagerie à décliner autour. Aux « Busby Babes » s’ajoutent désormais les « Red Devils » pour qualifier ce jeune effectif qui effraie les défenses européennes durant ces années.

Le diable au cœur

Durant toute son histoire, Manchester United a changé quatre fois de logo. Si le navire représente le passé maritime de la ville, le diable rouge fait son apparition en 1973 sur les poitrines des Mancuniens. Depuis, des dizaines de millions de fans à travers le monde arborent fièrement leur diable rouge. De bons petits diables.