<

Southampton : Hughes favori deux mois après avoir été viré de Stoke

Mark Hughes
Mark Hughes Panoramic

Mauricio Pellegrino démis de ses fonctions ce lundi soir, Southampton est en recherche d’un nouveau manager qui devra remplir la mission maintien. Et selon le Telegraph, Mark Hughes s’avance comme le favori pour prendre le poste. Un peu plus de deux mois après avoir été invité à quitter Stoke City.

Une seule saison pour Claude Puel, à peine neuf mois pour Mauricio Pellegrino… La valse des managers continue sur le banc de Southampton. Démis de ses fonctions, le technicien argentin n’aura pas eu la possibilité de terminer son premier exercice avec les Saints, victimes de ses mauvais résultats avec une équipe actuellement dix-septième, un point devant la zone rouge, après une seule victoire sur ses… dix-sept derniers matches de Premier League. En lutte pour le maintien, Southampton va donc vite devoir se trouver un homme providentiel alors qu’il ne reste que huit rencontres à disputer pour boucler le championnat. Et selon le Telegraph, il pourrait se nommer Mark Hughes. Le quotidien britannique révèle que le coach gallois, passé par les Saints entre 1998 et 2000 en tant que joueur, serait « le candidat en tête » pour prendre la place laissée vacante par Pellegrino.

Le club avait deux critères remplis par Hughes : un entraîneur disponible tout de suite et affichant une certaine expérience en Premier League, ce dont l’ancien coach du pays de Galles, de Blackburn, Manchester City, Fulham, QPR et Stoke City – dont il a été viré en janvier dernier – peut se targuer puisque seuls Arsène Wenger, Sir Alex Ferguson, Harry Redknapp, David Moyes et Sam Allardyce affichent plus de matches au compteur dans cette compétition. Terminée en eau de boudin, sa dernière aventure avec les Potters a d’ailleurs connu de très bons moments avec notamment trois saisons consécutives bouclées à la neuvième place du championnat entre 2013 et 2016. Si Southampton espérait voir Pellegrino renverser la situation sportive et s’inscrire à long terme, un plan pour son remplacement était déjà dans les tuyaux avant la lourde défaite à Newcastle (3-0) de ce week-end qui a définitivement condamné l’avenir au club de l’Argentin.

Déjà proche du poste en 2004

Hughes, qui n’avait marqué que deux buts quand il évoluait chez les Saints (mais récolté… quatorze cartons jaunes lors de sa première saison, record de PL qui tient toujours même s’il a été égalé depuis), avait déjà été proche de prendre le poste en 2004 quand Paul Sturrock avait finalement été choisi pour remplacer Gordon Strachan. Le Telegraph précise que Marco Silva, l’ancien manager de Hull City et Watford que les rumeurs envoyaient à Southampton en cas de départ de Pellegrino, ne ferait pas partie de la liste resserrée des candidats pris en considération. Tout comme Slaven Bilic, l’ancien coach de West Ham, qui cherche à revenir en Premier League. L’ancien capitaine et gardien du club Kelvin Davis, présent dans le staff, sera en charge de la séance prévue ce mardi en compagnie de l’entraîneur des gardiens Dave Watson. Reste à savoir si le prochain coach à recevoir les rênes, qui devra comme d’habitude donner leur chance aux jeunes, pourra s’inscrire sur la durée ou devra juste remplir la mission maintien.