Man United : Pour Souness, Pogba ne comprend pas bien son poste

Paul Pogba
Paul Pogba AFP

Ancienne gloire de Liverpool, avec qui il a accumulé les titres au carrefour des années 70 et 80, Graeme Souness ne manque jamais une occasion de tacler Paul Pogba, le milieu international français de Manchester United. Dernière pique en date ? Une « Pioche » qui aurait une compréhension très limitée de son rôle sur le terrain. Ouch.

Les plus malins y verront juste un tacle d’un ancien de Liverpool à un joueur de Manchester United, le rival historique. Mais Graeme Souness balaie l’argument : « Je pensais déjà la même chose quand il évoluait à la Juventus ». Il ? Paul Pogba. La même chose ? Sa mauvaise compréhension de son poste. Devenu consultant télé qui ne mâche pas ses mots, l’ancien milieu écossais des Reds n’a pas hésité à remettre en cause le QI football de l’international français des Red Devils au micro de la chaîne irlandaise TV3. « Quand il a la balle, il y a beaucoup de choses dans son jeu à admirer, a d’abord complimenté Souness. Il est puissant, il a une bonne technique, il peut jouer des deux pieds. »

« Des choses basiques que l’on apprend dans les équipes de jeunes »

Et l’ancien manager des Rangers, Liverpool, Southampton, Blackburn et Newcastle (entre autres) de poursuivre sur une note nettement moins positive : « Là où je le remets en cause, ainsi que le fait de savoir s’il va devenir un très grand joueur, c’est sur sa compréhension du jeu. Des choses basiques que l’on apprend dans les équipes de jeunes. S’il ne les a pas assimilés à vingt-quatre ans, quand est-ce qu’il va le faire ? Il n’a jamais attrapé un gros match par les cornes pour le dominer. Sa compréhension de son poste est très basique et je ne vois pas cela changer. » 

Des critiques loin d’être une première pour Souness, qui avait expliqué que MU avait « baissé son pantalon » en lâchant un si gros chèque pour l’arracher à la Juve à l’été 2016. En septembre dernier, il avait également décrit Pogba – dont on a pourtant vu l’importance pour les Red Devils lors de sa longue absence ces dernières semaines – comme « une sorte de joueur YouTube ». Avant de remettre en cause un palmarès jugé peu imposant malgré quatre titres en Serie A, deux Coupes d’Italie, une Ligue Europa, une League Cup, une finale de Ligue des champions et une finale de l’Euro avec les Bleus. Pas de quoi impressionner Graeme et ses cinq titres en First Division anglaise (l’ancêtre de la Premier League) et ses trois C1 sous le maillot de Liverpool.