<

Man City : Guardiola perd son bras droit qui remplace Vieira à New York

Domenec Torrent (à gauche) et Pep Guardiola
Domenec Torrent (à gauche) et Pep Guardiola Panoramic

Fidèle adjoint de Pep Guardiola, qu’il a suivi partout depuis ses débuts de coach principal sur le banc du Barça B en 2007, Domenec Torrent quitte le manager catalan pour rejoindre le New York City FC – club filiale du champion d’Angleterre via le City Football Group – et redevenir entraîneur principal. Une perte pour le coach des Cityzens.

Certains le surnomment la « face B » de Pep Guardiola. Son « bras droit ». Selon le Telegraph, il est même « le lieutenant en qui il a le plus confiance ». Présent aux côtés de son compatriote catalan depuis le début de sa carrière de coach sur le banc du Barça B en 2007, Domenec Torrent va voir sa trajectoire se séparer de celle du manager de Manchester City : le New York City FC, club qui appartient au City Football Group (holding administrant des clubs de football, dont le champion de Premier League, appartenant au Abu Dhabi United Group), a annoncé ce lundi que Torrent remplaçait Patrick Vieira, parti officier à Nice, sur son banc. A cinquante-cinq ans, le Catalan retrouve un poste de coach d’une équipe première pour la première fois depuis la saison 2005-06, où il entraînait à Gérone… club désormais dans le giron du City Football Group (ce n’était pas le cas à l’époque) et co-détenu par le Giron Football Group dirigé par… Pere Guardiola, le frère de.

Un autre adjoint semblait en première ligne

Un départ plutôt « surprise » selon le site spécialisé City Watch. Car c’est un autre assistant de Pep lui aussi catalan, Rodolfo Borrell, qui apparaissait en première ligne pour récupérer la place du champion du monde 1998 au Yankee Stadium. Borrell avait rejoint Manchester en mars 2014, après une expérience comme coach de l’académie de Liverpool entre 2009 et 2013, pour endosser le rôle de directeur technique international (chargé relations avec les équipes partenaires du club à l’étranger comme… le New York City FC) avant de travailler pour les équipes de jeunes des Cityzens des U9 aux U21. Puis d’intégrer le staff de l’équipe première à l’arrivée de Guardiola à l’été 2016, un poste où il peut conseiller le coach sur les pépites de l’académie à qui offrir une chance.

Mais les dirigeants du City Football Groupe ont fini par opter pour Torrent. Qui n’a pas caché son bonheur devant cette opportunité. « Même si j’ai passé onze années merveilleuses à travailler avec mon collègue et proche ami Pep Guardiola, mon ambition a toujours été de manager de nouveau une équipe et je n’aurais pas pu espérer une meilleure opportunité, s’enthousiasme-t-il sur le site de son nouveau club. J’ai regardé beaucoup de matches et je sais que cette équipe a beaucoup de talent. J’apprécie la façon dont elle joue et je suis impatient de commencer à travailler avec les joueurs. » Reste à savoir si son départ aura un impact sur Guardiola, qui va se retrouver sans lui pour la première fois de sa carrière de coach. Alors que Vieira tentait de pratiquer un jeu tourné vers l’attaque qui n’aurait pas déplu au manager des Cityzens, nul doute que Torrent poursuivra cette œuvre pour suivre les préceptes de celui qu’il a si longtemps côtoyé. Vieira, lui, n’a pas hypothéqué ses chances de s’asseoir sur le banc de Manchester City – club où il a terminé sa carrière de joueur – avec son départ : la façon dont il a patienté pour permettre à New York de se retourner et de lui trouver un remplaçant aurait été très appréciée du côté du City Football Group. Ne jamais insulter l’avenir, comme on dit.