Man United-Everton : Lukaku, là où tout a vraiment commencé

AFP

Choc en perspective ce dimanche, avec le match entre Manchester United et Everton en clôture de la cinquième journée de Premier League (17h, en direct sur SFR Sport 1). Si tous les regards seront tournés vers Wayne Rooney à l’occasion de son retour à Old Trafford, un autre joueur aura sans doute un petit pincement au cœur : Romelu Lukaku, nouveau buteur des Red Devils et qui a beaucoup appris chez les Toffees. 

Les recrues se sont empilées grâce au prix faramineux de son transfert, approchant les 85 millions d’euros. Mais aucune ne comble pour l’heure le vide laissé par son départ. Romelu Lukaku pourra sans doute le constater ce dimanche, lors du choc entre sa nouvelle équipe Manchester United et celle qu’il a quittée cet été Everton (17h, en direct sur SFR Sport 1). 

A seulement 24 ans, l’attaquant belge a déjà roulé sa bosse en ayant arboré les couleurs de cinq clubs, dont quatre différents en Premier League. L’attaquant, qui a fait ses débuts à Anderlecht, pensait percer à Chelsea. Mais au bout d’une première saison en retrait, le natif d’Anvers atterrit en prêt à West Bromwich Albion. L’expérience est concluante mais la concurrence l’empêche de nouveau d’avoir une véritable chance à son retour chez les Blues.

Le remplacer ? Quasiment « impossible »

C’est donc à Everton qu’il pose ses valises. De nouveau en prêt d’abord, puis en tant que joueur des Toffees, après la signature d’un contrat de cinq ans en juillet 2014. C’est le temps de l’explosion. Quatre saisons pleines à plus de 30 matches de Premier League (37 lors de ses deux derniers exercices), 15 buts la première année, 10 la deuxième, 18 l’année suivante et jusqu’à 25 la saison dernière, pour talonner les statistiques du meilleur buteur Harry Kane.

Ronald Koeman reconnaît lui-même que remplacer un tel serial buteur était quasiment impossible. « Je ne dis pas que c’est impossible mais on est proche de cela, admet le technicien néerlandais d’Everton. C’est difficile de trouver quelqu’un qui inscrire autant de buts que lui avec Everton. » 

Koeman a façonné Lukaku

Une sorte d’hommage pour celui qui a grandement façonné la machine à buts que le Belge est devenu. « Avec Romelu, poursuit Ronald Koeman, nous nous sommes beaucoup battus sur sa façon de presser, sur les courses qu’il devait faire, comment il devait bouger dans la surface de réparation, comment se comporter quand il avait la possibilité de marquer… C’est l’un des meilleurs. » Il l’est donc devenu.

Au contact de Ronald Koeman, Romelu Lukaku a appris à devenir un tueur devant le but, à se servir de son gabarit qui détonne en Premier League. Avec José Mourinho à Manchester United, il lui faut désormais passer un autre cap : apprendre à marquer dans les matches à haute importance, dans les chocs. Buteur en Ligue des champions mardi, l’ancien attaquant des Toffees a devant lui un choc à sa mesure.