<

Man City : Les 5 actes d’une saison de tous les records

Guardiola
Guardiola Reuters

Pep Guardiola l’a fait. Un an et neuf mois après son arrivée à Manchester City, le Catalan et son groupe ont été sacrés champions d’Angleterre ce samedi en marge de leur succès face à Manchester United (X-X). Un titre qui trottait déjà dans toutes les têtes après une saison tonitruante réalisée par les Cityzens, qui disposaient d’une avance considérable sur leur dauphin. Retour sur les dates clés d’un exercice historique pour les ennemis des Red Devils.

23 septembre 2017 – Man City 5-0 Crystal Palace (J6)

En début de saison, les deux Manchester se tirent la bourre en championnat. Au terme de cinq journées, l’avantage est pour United. Quatre victoires, un nul et seize buts inscrits chacun, c’est la sixième journée qui va les départager. Face aux Eagles, Raheem Sterling (doublé), Kun Agüero, Fabian Delph et Leroy Sané sortent le grand jeu (5-0), une semaine après leur récital 6-0 à Watford. Une manita qui leur permet de prendre la tête du championnat grâce à leurs 21 buts, soit quatre de plus que les Red Devils, pour ne plus jamais la quitter.

14 octobre 2017 – Man City 7-2 Stoke City (J8)

On pensait déjà avoir tout vu avec ces Cityzens sauce Guardiola, déjà habitués des scores fleuves. Il n’en est rien car face à Stoke City, les Skyblues s’appuient sur six buteurs différents pour offrir le plus grand total de réalisations d’une même équipe sur la saison avec sept bonbons signés Gabriel Jesus (doublé), Raheem Sterling, David Silva, Fernandinho, Leroy Sané et Bernardo Silva. Toujours plus forts.

10 décembre 2017 – Man United 1-2 Man City (J16)

Voilà un choc à enjeu entre le leader de son dauphin. Huit points les séparent alors et les Mancuniens peuvent opérer une remontada pour revenir à cinq longueurs de la tête du championnat. Dans le Théâtre des Rêves, David Silva ouvre le score, Marcus Rashford laisse à United l’espoir d’un succès peu après. Mais la rigueur des Cityzens reprend le dessus avec Nicolas Otamendi pour mettre à terre l’ennemi. A trois journées de la mi-saison, City a déjà le titre entre ses mains, avec 11 points d’avance.

14 janvier 2018 – Liverpool 4-3 Man City (J23)

Manchester City est à ce moment-là imbattable, sur une série de 22 matches sans défaite, mais Anfield ne leur porte pas chance. Les Reds mènent la danse dans les premières minutes avec l’ouverture du score d’Alex Oxlade-Chamberlain (9e). Leroy Sané lui répond avant la pause mais l’heure de jeu va tourner en faveur de Liverpool, dominateur et ultra-efficace devant. La défense de John Stones est acculée, et le club de la Mersey régale avec Firmino, Mané puis Salah pour passer à 4-1. Bernardo Silva et Ilkay Gündogan gardent l'espoir vivant jusque dans le money time mais les Cityzens ne parviennent pas à égaliser malgré une dernière grosse frayeur pour les Reds. Et concèdent défaire leur première défaite de la saison en championnat.  Il y a un début à tout.

4 mars 2018 – Manchester City 1-0 Chelsea (J29)

Le dernier gros test d’avant-titre des Cityzens se joue contre le champion en titre, une semaine après avoir étrillé Arsenal (3-0). Les Blues se contentent de défendre, sauvent deux buts, et en voient un troisième invalidé. Sauvés... ou presque. Le match tourne à la passation de pouvoirs et au retour des vestiaires, Bernardo Silva assoit la supériorité de son groupe contre celui d’Antonio Conte (46e, 1-0). C’est quasiment acté. A neuf journées de la fin, Chelsea est un peu plus poussé hors de Big Four. Manchester City file vers son titre avec 16 points d’avance sur Manchester United, et n’a plus qu’à savourer.