<

Mahrez : Puel n’a pas digéré l’attitude de City

Panoramic

Près de quinze jours après la fin du mercato d’hiver et la grève de Riyad Mahrez en raison du refus de Leicester de la céder à Manchester City, Claude Puel est revenu sur cette période et le manque de respect des « top teams » pour les « petites équipes ».

Gentleman dans l’âme, Claude Puel a attendu cinq jours et que l’après-match de Manchester City-Leicester (5-1) soit complètement digéré pour revenir sur le dossier Riyad Mahrez. Et tacler poliment l’intérêt tardif des Cityzens pour l’international algérien lors du dernier mercato d’hiver, qui a provoqué la grève de l’entraînement de son joueur durant deux semaines. « Faire une offre à seulement un ou deux jours de la fin du mercato, je ne sais pas si c’est normal, a commenté ce jeudi le technicien français. Nous n’avons pas beaucoup de joueurs de la qualité de Riyad. Pour d’autres équipes, ce n’est pas bien compliqué de remplacer un joueur par un autre. Mais nous ne sommes pas une équipe du calibre des top teams du haut de tableau. Nous avons besoin d’un peu plus de respect de la part des autres. »

"Cette histoire est derrière lui"

Le message passé auprès des clubs du « Big Six », Claude Puel a ensuite donné des nouvelles de Mahrez qui, après avoir écopé d’une amende de 270.000€ pour son mouvement de grève, a repris du service le week-end dernier comme remplaçant en entrant en jeu à la 66e minute justement contre Manchester City. « Il prend plaisir à jouer et à s’entraîner avec ses coéquipiers. Il a retrouvé un bon niveau. Il est de retour avec un grand sourire. Cette histoire est derrière lui comme tous les autres joueurs qui regardent devant. C’est important de mettre un terme aux discussions qu’il y a pu avoir autour de Riyad. Le plus important est devant nous. Nous devons rester unis. »