Liverpool-Man United : Lukaku toujours inefficace face au "Big Six"

AFP

Arrivé l’été dernier en provenance d’Everton, Romelu Lukaku réalise un début de saison impressionnant à Manchester United, avec sept buts inscrits en huit matches de championnat. Mais le déplacement à Anfield ce samedi (0-0) n'a rien fait pour démentir pour de bon sa réputation de petit buteur dans les grands matches. 

C’est le genre de réputation que vous traînez pendant des années, au point d’avoir du mal à vous en défaire… Romelu Lukaku impressionne depuis son arrivée à Manchester United. Venu d’Everton pour 85 millions d’euros, l’attaquant belge a déjà marqué à sept reprises en huit matches de championnat. Mais pas ce samedi à Anfield pour un choc nul et vierge entre Liverpool et les Red Devils (0-0) en ouverture de la huitième journée de Premier League. Une rencontre où il était pourtant très attendu. 

Comme tout attaquant dans un grand match ? Oui… mais davantage encore. Car depuis des mois, Romelu Lukaku traîne une étiquette difficile à enlever : celle d’être un grand buteur de petits matches et, par ricochet, un petit buteur de grands matches. Une impression appuyée par les chiffres compilés par Sky Sports.

Cinq buts en 36 matches contre le top six !

Depuis la saison 2014-2015, soit l’année de son transfert définitif chez les Toffees, le Belge a connu 36 apparitions contre les membres du traditionnel "Big Six" (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham). 36 matches… pour cinq buts : un contre les Gunners, un contre les Reds, deux contre les Cityzens et un contre les Spurs. 

Cinq réalisations contre le "Big Six"… autant que Joshua King avec Bournemouth. Si l’argument de jouer (avant son transfert estival) dans une équipe réputée plus faible que ses adversaires est un facteur d’explication, il demeure limité. Cela n’a pas empêché Jamie Vardy de trouver la faille contre Arsenal, Chelsea et Liverpool cette saison. Ce dernier a même marqué 19 fois face à des équipes du "Big Six" depuis 2014-2015… 

79 tirs contre le top six...

Le problème de Romelu Lukaku dans de tels matches réside peut-être dans son profil. Capable de crucifier une défense, il n’est toutefois pas en mesure de dribbler pour faire la différence seul. Il lui faut des ballons. « Il est incroyablement talentueux, estimait Gary Neville sur Twitter cet été. Je l’ai vu détruire des défenses. » Il a cette saison des pourvoyeurs d’exception autour de lui, d’un tout autre calibre que ses anciens coéquipiers d’Everton. 

Autre statistique affolante : ses cinq buts face aux clubs du "Big Six" depuis 2014-2015, Romelu Lukaku les a inscrits… sur un total de 79 tirs en 3201 minutes de jeu ! Et sur cette même période, l’attaquant belge a marqué 48 fois lors de ses 75 matches joués contre les autres équipes de Premier League. Liverpool ayant des problèmes défensifs criants (12 buts encaissés en huit matches, dix de plus que Manchester United), ce choc ressemblait à une occasion à saisir. Raté.