Leicester-Tottenham : Kane-Alli, qui c'est le plus fort ?

Harry Kane et Dele Alli
Harry Kane et Dele Alli AFP

Si Tottenham réalise la meilleure saison de son histoire en Premier League, c’est en grande partie grâce à ses deux stars issues de leur centre de formation, Harry Kane et Dele Alli, qui figurent dans le Top 5 des joueurs les plus décisifs de la saison en Premier League. Sans jouer au même poste. 

S’il devait n’en choisir qu’un, Mauricio Pochettino serait bien embêté. Trois ans après son arrivée sur le banc de Tottenham, le manager argentin vient de signer la plus belle saison de sa carrière avec les Spurs. Il le doit autant à son travail remarquable et loué de tous qu’à la maturation d’un effectif stable qui a permis à Harry Kane et Dele Alli d’exploser les compteurs. Ce ne sont pas les seuls acteurs de cette saison historique mais ceux qui affichent les meilleures statistiques offensives. 

22 buts en 25 matches

Pour Kane, ce n’est pas nouveau puisque l’international anglais va conclure une troisième saison de suite à plus de 20 buts en championnat. Une superbe performance alors que l’attaquant formé au club a connu deux blessures qui lui ont fait manquer huit matches de championnat cette saison.A deux journées de la fin, Kane est, avec ses 22 buts, encore en lice pour conserver le titre de meilleur buteur de la saison passée (à deux longueurs de Lukaku). Il a pourtant échoué à marquer lors des trois premières journées de PL avant de trouver le chemin des filets 22 fois lors des 25 rencontres suivantes pour un ratio de 0.79 but/match. 

Le joueur qui se crée le plus d’occasions

Avec ses 6 passes décisives, il pointe même en troisième position de PL au classement combiné (impliqué sur 28 buts). Il est aussi le joueur qui s’est créé le plus d’occasions franches (les scoring opportunities) cette saison (30) avant le déplacement de son équipe à Leicester, ce jeudi (20h45, en direct sur SFR Sport 1). Voilà pourquoi Mauricio Pochettino n’a jamais hésité à le réinstaller dès qu'il a pu dans son onze après ses absences malgré un effectif qui tournait à plein en son absence. 

Pochettino compare Kane à Messi…

« À Barcelone, Messi a été blessé pendant un mois, mais Barcelone a toujours gagné, puis, lorsque Messi est à nouveau disponible, vous ne dites pas 'hmm, je ne sais pas', avait déclaré le manager argentin. Il ne fait aucun doute que Harry est l'un des meilleurs joueurs que nous avons. »

… et Alli à Neymar !

S’il a comparé son attaquant de pointe à Messi, il l’a aussi fait pour Alli avec Neymar. « Il a une mentalité complètement différente de celle de Neymar, a-t-il déclaré à beIN Sports. Mais c’est aussi un joueur spécial. Je ne sais pas s’il a encore atteint son niveau mais il a le potentiel pour être comme lui, voire meilleur. »

Formé au club comme Kane, Alli n’a pourtant pas le même profil que le génie brésilien du FC Barcelone. Mais il n’a pas à rougir de ses statistiques. Positionné en soutien de l’attaquant de pointe en compagnie de Christian Eriksen (13 passes), le jeune international anglais a signé une saison ébouriffante avec ses 17 buts et sept passes décisives (5e au classement combiné). Le meilleur espoir de la saison a brillé par l’étendue de sa palette (8 buts du droit, 5 du gauche, 4 de la tête) après avoir atteint les dix réalisations en 2015-2016. Il a pallié à l’absence de Kane et aux trous d’air de Vincent Janssen en compagnie de Heung-Min Son (12 buts). Le trio Kane-Alli-Son est d’ailleurs le seul d'une même équipe de Premier League à avoir inscrit dix buts ou plus chacun. 

Des statistiques qui expliquent la saison ébouriffante des Spurs qui, en cas de nul face à Leicester jeudi, égaleraient le total de points des Foxes de la saison passée (81). Un total qui avait permis aux Foxes d’être sacrés champions. La prochaine étape de ces Spurs si homogènes.