Everton : Allardyce ne s’est pas senti assez désiré

Sam Allardyce
Sam Allardyce AFP

Candidat à la succession de Ronald Koeman comme entraîneur d’Everton, Sam Allardyce s’est retiré de la course après avoir ressenti une trop longue hésitation et un manque de considération des dirigeants de Liverpool à son égard. 

Everton n’a toujours pas trouvé de successeur à Ronald Koeman démis de ses fonctions il y a pourtant trois semaines. Alors qu’il faisait partie des candidats, Sam Allardyce ne s’installera pas sur le banc des Toffees, toujours occupé par David Unsworth , qui devrait de nouveau diriger l’équipe samedi sur le terrain de Crystal Palace (16h). 

« J’ai dû prendre la décision moi-même »

Dans une interview accordée à TalkSPORT, « Big Sam » a confié qu’il avait lui-même retiré sa candidature. « Ça ne s’est jamais matérialisé comme je l’aurais cru, malheureusement, regrette-t-il. Pour moi, c’est un trop long moment sans décision donc, j’ai dû prendre la décision moi-même. » Démis de ses fonctions de sélectionneur de l’Angleterre en septembre 2016, Allardyce avait rebondi à Crystal Palace en sauvant les Eagles de la relégation.

« Ils hésitaient sur le fait que j’étais la bonne personne »

Il avait quitté son poste l’été dernier en assurant qu’il n’avait plus envie d’entraîner. Cinq mois plus tard, il a revu son jugement mais ne reprendra pas sa carrière à Everton. « Je pense que leur décision est que c’est probablement mieux sans moi et je suis passé à autre chose, a-t-il poursuivi. Ça aurait été un travail fabuleux mais ça ne s’est pas fait. Quand vous êtes dans ma position, vous voulez que les gens soient décisifs et ressentir qu’ils vous veulent. Je n’ai pas senti ça. Ils hésitaient sur le fait que j’étais la bonne personne. » Everton a, en effet, approché Watford pour recruter Marco Silva. Mais les Hornets ont refusé et les Toffees cherchent toujours un nouvel entraîneur.