Diego Costa "trop gros" pour être vendu ?

DR/Instagram

Selon la presse anglaise, Diego Costa, qui n’est plus désiré par Antonio Conte et Chelsea, aurait pris des kilos en trop durant ses vacances prolongées au Brésil. Un handicap pour les Blues qui souhaitent absolument le vendre durant l’actuel mercato. A moins que le fiasco face à Burnley (2-3) en ouverture de la saison ne change la donne. 

Et si Chelsea et Antonio Conte s’étaient tirés une balle dans le pied ? En faisant part de ses intentions (par un SMS adressé à l’intéressé début juin) de ne pas conserver Diego Costa cette saison dans son effectif, le coach italien s’est mis dans une joyeuse galère. Alors que les avocats du joueur envisagent d’engager une procédure judiciaire contre Chelsea… qui a recruté dans l’intervalle Alvaro Morata et qui sombré ce samedi à domicile en ouverture du championnat face à Burnley (2-3), l’attaquant aurait pris plusieurs kilos durant ses vacances prolongées au Brésil.


« Trop gros », « hors de forme », affirme-t-on en coulisses, après avoir obtenu des clichés de ce fêtard invétéré où on le voit notamment faire du jet ski avec son chien armé d’une jolie « bouée » au niveau du ventre. Une mauvaise nouvelle pour le club londonien qui souhaite se séparer au plus vite de l’Hispano-brésilien dès ce mercato d’été.

Stop ou encore ?

Or, un joueur grassouillet, aussi talentueux soit-il, n’est jamais une bonne affaire. A moins que ce ne soit qu’une machiavélique stratégie de la part de Diego Costa lui-même afin d’être jugé inventable et d’attendre tranquillement janvier 2018. Ce n’est en effet qu’à compter de cette date que l’Atlético Madrid, actuellement interdit de recrutement, sera autorisé à acheter et donc tendre la main à son ancien joueur, qui n’a jamais caché ses envies de retour à « la maison » (il y a évolué de 2010 à 2014 après y avoir signé en 2007 mais a été prêté à trois clubs différents au cours des trois saisons suivantes). A moins que le fiasco des Blues face à Burnley n'incite les dirigeants de Chelsea à revoir définitivement leur position...