<

Chelsea : Le jour où Mancini a fait capoter le transfert de Hazard à City

Eden Hazard
Eden Hazard Reuters

Deux fois champion en Premier League avec Chelsea, Eden Hazard aurait pu… fêter le récent titre de Manchester City si les Skyblues avaient réussi à convaincre le Belge de les rejoindre en 2012. Problème ? Roberto Mancini, alors manager du club, avait préféré parler salaire quand celui qui évoluait encore à Lille voulait évoquer le jeu et son utilisation.

Un anniversaire, ça se fête… avec un titre. Alors que le rachat de Manchester City par le Abu Dhabi United Group (ADUG) aura bientôt eu lieu il y a dix ans, à l’été 2008, les richissimes propriétaires des Skyblues vont pouvoir célébrer cela avec la couronne de Premier League remportée par Pep Guardiola et ses hommes. Un titre qui aurait pu concerner un certain… Eden Hazard. Car si la presse britannique avait évoqué ces derniers mois la rumeur de la volonté des Cityzens de s’attacher les services de l’attaquant belge de Chelsea l’été prochain, cet éventuel transfert aurait pu se faire en 2012, quand l’ancien Lillois a quitté la Ligue 1 pour franchir la Manche. L’anecdote est racontée ce mardi par le Daily Mail dans un long article sur les dix ans du ADUG à la tête du club.

« Peut-être le plus gros échec du club sur le marché des transferts depuis dix ans »

Alors que City avait créé un système de recrutement très poussé pour éviter de n’être attirant que pour son argent, avec notamment un long travail pour identifier des cibles très tôt et en apprendre le plus possible sur leur vie hors football pour mieux « vendre » son projet, les responsables de ce secteur étaient confiants sur leurs chances de faire signer Hazard. Au point de venir le rencontrer pour tenter de le convaincre avec Roberto Mancini, alors manager des Skyblues, dans la suite d’un hôtel lillois. John Bico, agent du joueur belge, prévient alors le staff des Cityzens : Eden veut parler football, évoquer son utilisation sur le terrain, plutôt que gros sous. Résultat ? Mancini attaque bille en tête… sur le sujet de son salaire. Pas convaincu, Hazard finira par opter pour Chelsea. « Peut-être le plus gros échec du club sur le marché des transferts depuis dix ans », conclut le Mail.