Chelsea-Arsenal : Stamford Bridge, ce stade qui donne des cauchemars aux Gunners

AFP

Arsenal se déplace à Stamford Bridge ce dimanche pour y affronter Chelsea (en direct à 14h30 sur SFR Sport 1). Un derby qui donne le mal du voyage aux supporters des Gunners, qui n’ont plus vu leur équipe s’imposer chez le voisin depuis 2011.


2-1, 6-0, 2-0, 2-0 et 3-1… Des chiffres à en donner des maux de tête aux joueurs d’Arsène Wenger et leurs supporters. Arsenal, qui affronte Chelsea à Stamford Bridge ce dimanche, n’a plus remporté le moindre point sur la pelouse de son voisin londonien depuis 2011. Ce derby est devenu la représentation de la passation de pouvoir footballistique dans la capitale anglaise.


Un triplé de Van Persie… et le néant

Avant 2011, les Gunners pouvaient encore souligner un bilan respectable de quatre défaites en seize rencontres à Stamford Bridge. En octobre 2011, Robin Van Persie réalisait une copie exceptionnelle ponctuée d’un triplé et d’un succès d’Arsenal 5-3 pour poursuivre cette tendance. Cette victoire s’est révélée comme le tournant de cette décennie. Après cette dernière, les joueurs d’Arsène Wenger n’ont connu que la défaite sur le terrain des Blues. C’est d’ailleurs la pire série d’Arsenal en déplacement à égalité avec la période 2009-2013 contre Manchester United à Old Trafford (5 défaites).


La défaite traumatisante en 2014

S’il y a bien un match que les supporters d’Arsenal souhaitent définitivement de leur mémoire, c’est bien ce cinglant 6-0 en mars 2014. Outre le résultat catastrophique, le sort du match s’acharnait sur les Gunners. Alors que Chelsea menait déjà 2-0, Kieran Gibbs est expulsé par erreur au lieu d’Alex Oxlade-Chamberlain (bien moins défensif) dès le quart d’heure de jeu. Les Gunners capitulaient quelques minutes plus tard. Cette série de disette montre à quel point la formation d’Arsène Wenger reste encore loin des sommets de la Premier League comme en témoigne – une nouvelle fois – la grosse défaite face à Liverpool (0-4) il y a deux semaines.