<

Brighton : Quand Hughton flambait sous le maillot de Tottenham

Chris Hughton
Chris Hughton Panoramic

Chris Hughton et Brighton accueillent Tottenham ce mardi soir en ouverture de la 35e journée de Premier League (dès 20h45 sur SFR Sport 1). L’entraineur des Seagulls retrouve les Spurs où il a passé près de 25 ans depuis ses débuts professionnels.

Aucune victoire (quatre défaites et un nul) lors des cinq dernières rencontres de Premier League pourtant Chris Hughton réalise une bonne saison à la tête de Brighton. Treizièmes du championnat pour leur retour dans l’élite, les Seagulls reçoivent Tottenham ce mardi soir en ouverture de la 35e journée (dès 20h45 en direct sur SFR Sport 1). Un match particulier pour l’entraineur des locaux face à son club de toujours.

Les Spurs au coeur

Formé chez les Spurs, Chris Hughton y débute en 1977 au poste de latéral gauche et reste l’un des piliers de l’équipe pendant plus de dix années. Apparu à 398 reprises sous le maillot des Londoniens (297 rencontres en championnat), l’ancien international irlandais marque même 19 buts. Surtout, l’ex-défenseur y remporte la plupart de ses trophées. En 1981, quatre ans après ses débuts chez les pros, les Spurs dominent Manchester City (1-1 puis 3-2 lors du replay) à Wembley en finale de FA Cup. Tottenham et Chris Hughton conservent leur titre l’année suivante lors d’un derby contre les Queens Park Rangers (1-1 puis 1-0 lors du replay). Entre temps, le club a glané un Charity Shield, partagé avec Aston Villa (2-2). Mais le sommet du passage de Hughton à Londres reste son sacre en Coupe de l’UEFA en 1984. Tenu en échec par Anderlecht (1-1 à l’aller et au retour), les Spurs décrochent le titre continental lors d'une séance de tirs au but à White Hart Lane.

Un tour chez le rival et une fin de carrière décevante

On se dit alors que l’Irlandais finira sa carrière chez les Spurs. Mais en 1990, treize ans après ses débuts, il décide de quitter son club formateur pour filer à West Ham. Un véritable retour à la maison pour le natif de Forest Gate, quartier voisin d’Upton Park, l’antre des Hammers. Une demi-trahison pour les fans des Spurs.  Mais après seulement deux saisons dans l’Est de Londres, il rejoint Brentford (D3) pour une dernière aventure avant de raccrocher. Un nouveau titre, le championnat de troisième division et Chris Hughton débute sa nouvelle vie.

Retour à Tottenham… sur le banc

Son départ vers West Ham oublié, Tottenham lui offre un poste de préparateur dès l’annonce de sa retraie en 1993. Après quatre ans passés avec la réserve ou les équipes de jeunes, Chris Hughton assure l’intérim en novembre 1997 (une défaite contre Crystal Palace) suite au licenciement de Gerry Francis. Assistant jusqu’en 2007 avant le départ de Martin Jol et une grande lessive au sein du club londonien, le technicien rebondit à Newcastle pour une saison en 2009-10 et y remporte le titre en Championship (D2) avant d’être le premier entraineur viré de Premier League lors de l’exercice 2010-11. S’ensuit une petite traversée du désert et des passages infructueux à Norwich et Birmingham. Avant la renaissance à Brighton.

Tottenham ne lui réussit plus

Face à son ancienne équipe, Chris Hughton ne brille pas vraiment. En sept rencontres face aux Spurs, il se contente d’un bilan assez mitigé avec deux succès, trois nuls et deux revers. Pire, avec les Seagulls, le technicien reste sur une défaite (2-0) à Wembley en décembre 2017. Accrocheur, Brighton avait alors cédé après des buts de Serge Aurier et Heung-Min Son. Ce mardi face aux Spurs, l’entraineur irlandais espère bien mener les siens à la victoire et montrer qu’il a bien tourné la page Tottenham. Au moins pour l’instant.