Bilic défend Hart coute que coute

Joe Hart
Joe Hart AFP

Arrivé cet été à West Ham après une année en prêt au Torino, Joe Hart a déjà conquis son manager Slaven Bilic. Et quand son portier essuie des critiques, le technicien londonien est là pour voler à son secours en saluant son professionnalisme.

Mal-aimé par Pep Guardiola à Manchester City et par certains anglais, Joe Hart rebondit désormais à West Ham où il occupe une 15e place qui ne satisfait pas. Forcément, l’international anglais est au cœur des interrogations outre-Manche mais peut compter sur son manager Slaven Bilic qui compatit grandement au sort de son joueur. 

« J’ai regardé le match de l’Angleterre face à la Slovénie et c’était l’homme du match, a expliqué le manager des Hammers. Mais du point de vue du commentateur non, il a dit qu’il y avait penalty alors que pas du tout. Si c’était n’importe qui d’autre dans les cages, personne n’aurait dit qu’il y avait penalty. »

Hart est « une cible facile » selon Bilic

Selon le technicien, le gardien est un bouc émissaire, à tort, bluffé par sa générosité et la force mentale dont il fait preuve. « Est-ce qu’il est devenu une cible facile ? Oui. Ce gars est brillant. Je ne parle pas seulement de son rôle de gardien, mais c’est un type qui ne massacre jamais personne, il se prend des balles, il est présent à chaque minute que ce soit à Manchester City, au Torino ou à West Ham. C’est un grand professionnel et il est très impliqué dans l’équipe. C’est un grand pro. »